Essai Cadillac Escalade modèle 2008

Réalisé par Jean-Michel Lainé

"Pensez toujours à la largeur !" c'est par ces mots qu'on nous remettait les clés de l'Escalade... Il faut dire qu'avec 2 mètres de large et plus d'1m90 de hauteur, les dimensions de la Cadillac s'imposent spontanément en s'approchant de la voiture alors que le fait qu'elle affiche un peu plus de 5 mètres en longueur passerait presque inaperçu vu de l'extérieur.

Photo Cadillac Escalade modèle 2008
Photo Cadillac Escalade modèle 2008

L'usage du marchepied est indispensable pour prendre place à bord de l'Escalade si on mesure moins de 2 mètres. Une fois au volant, on surplombe bien évidemment la route et la très grande majorité des autres véhicules paraissent bien petits voire «rikiki». De l'intérieur on apprécie la place offerte aux passagers : Les trois du fond ont des sièges de bonne taille et les deux au centre disposent de véritables fauteuils avec un excellent confort.

Tout le monde bénéficie d'une sellerie intégralement en cuir. Climatisations individuelles, sièges chauffants et accoudoirs sont à la disposition des quatre principaux voyageurs (à l'avant et au centre). Le conducteur a pour lui le volant chauffant et partage avec son voisin le privilège d'une ventilation des sièges qui se règlent électriquement dans tous les sens. L'écran central souhaite la bienvenue et passe à la gestion de la sonorisation pour choisir son ambiance musicale à moins qu'on ne choisisse sa route à l'aide de la navigation embarquée.

Photo Cadillac Escalade modèle 2008
Photo Cadillac Escalade modèle 2008

L'Escalade ne fait pas dans la demi mesure puisque c'est un système Bose Surround Sound à 10 haut-parleurs qui est installé. Radio, MP3, chargeur 6 CD et DVD sont sélectionnés à l'aide de l'écran tactile ou des télécommandes si les passagers prennent le contrôle à distance. Un écran au plafond leur permet de regarder des vidéos avec, pourquoi pas, les casques sans fil de façon à laisser les autres passagers s'assoupir dans les fauteuils chauffants lorsque la route s'éternise.

Mais des Watt, il n'y en a pas qu'avec la sonorisation car cette Cadillac destinée à un usage routier dissimule sous son capot un moteur qui n'est pas contre donner de la voix lorsqu'on le sollicite. Malgré ses dimensions généreuses qui nous font traverser villes et campagnes l'air de rien en se laissant bercer par le ronron du moteur, l'Escalade affiche des performances qui feraient pâlir quelques autos plus sportives. Avec 409cv à 5700tr/min et 565Nm à 4300tr/min, l'Escalade passe de 0 à 100km/h en 6.8 secondes ! Le plus étonnant est qu'elle est capable de reprises impressionnantes à des vitesses complètement prohibées.

Photo Cadillac Escalade modèle 2008
Photo Cadillac Escalade modèle 2008

Le V8 Vortec tout en aluminium de 6.2 litres de cylindrée est secondé par une boîte de vitesse automatique à 6 rapports avec le système Driver Shift Control pour passer les rapports à la main. Le ralenti nous berce à 500tr/min alors qu'en route on évolue le plus souvent entre 1500 et 2000tr/min , on peut dépasser les 5500tr/min en le forçant à tomber 1, voire 2 rapports pour doubler d'un coup. En mode «remorque» le régime moteur gagne 500tr/min au ralenti comme en régime maximal pour faciliter la traction d'une lourde charge. Vu l'exubérance et le dynamisme du moteur, ceci ne paraît pas nécessairement utile. On peut toujours utiliser ce mode si on désire adopter une conduite plus sportive à défaut de remorquer quelque chose.

Ce 4x4 SUV n'étant pas prévu pour aller tâter des cailloux mais plutôt pour déchirer le bitume avec classe, on apprécie les suspensions fermes et le roulis très limité qui autorisent à adopter un très bon rythme. Seuls les freins auraient sans doute mérité plus de mordant au regard de la vivacité développée par le moteur. Les 4 roues motrices permanentes et l'électronique font avaler les enchaînements simplement même sur des revêtements en mauvais état.

Photo Cadillac Escalade modèle 2008
Photo Cadillac Escalade modèle 2008

On oublierait presque les dimensions généreuses et la vocation de la Cadillac jusqu'au moment où l'on jette un oeil sur l'ordinateur de bord qui nous dénonce la consommation moyenne en plus de la consommation totale, d'un chronomètre, des températures d'usage ainsi que des informations sur l'entretien périodique. Sur un voyage mixte en adoptant une conduite variée, on n'est pas tombé en dessous des 18.3 litres de sans plomb 95 aux 100 kilomètres. Avec un réservoir de 98 litres, on dépasse très facilement les 500km d'autonomie mais pour l'anecdote, il n'est pas possible de faire le plein en une fois sans bloquer les compteurs des stations automatiques...

Peu importe, on ne fait pas l'acquisition de cette Cadillac d'exception pour se priver d'utiliser ce moteur au caractère typiquement US. On accélère pour prendre sa vitesse de croisière et on la maintient par de petites relances répétées accompagnées du son du V8 et d'un échappement qui annonce tout de même 93db à 4000tr/min : les mélomanes apprécieront !

Photo Cadillac Escalade modèle 2008
Photo Cadillac Escalade modèle 2008

Au quotidien, l'accent est mis sur la facilité d'utilisation avec beaucoup de commandes électriques et automatiques : les essuie-glaces et les feux se déclenchent automatiquement, le coffre s'ouvre avec une télécommande, le toit ouvrant se manipule et les sièges arrières se replient en appuyant simplement sur un bouton, la caméra de recul nous montre ce qui se passe à l'arrière et le rétroviseur coté passager s'incline pour mieux voir le trottoir en passant la marche arrière, etc... seul le frein de parking se manipule au pied et n'est pas électrique.

Bilan

L'Escalade c'est aussi et surtout un style qui impressionne. Si le son du V8 vous devance dans les villages, l'imposante calandre chromée, les feux scintillants, la peinture noire, les vitres fumées et les jantes de 18 pouces chaussées de pneus de 265mm sont là pour que les regards se tournent et c'est le cas. Ne comptez pas traverser la ville discrètement, ce n'est pas possible. L'intérieur est large comme l'Amérique et en dehors des plastiques qui détonnent un peu dans l'ensemble, la sellerie cuir et le confort général est très bon. Au final on utilise ce SUV King Size comme une grande et puissante berline sans réellement se soucier de sa taille. L'Escalade, c'est l'auto pour se faire voir et se distinguer : rare, exceptionnel et superlative, l'indispensable pour être vu et se faire plaisir avec un V8 généreux.

Photo Cadillac Escalade modèle 2008
Photo Cadillac Escalade modèle 2008

Escalade 6.2 V8 Sport Luxury au tarif de 74690€TTC (avril 2008). Option «Entertainment» pour les passagers 1990€ (écran vidéo, prises, télécommandes, casques).

Photo Cadillac Escalade modèle 2008
Photo Cadillac Escalade modèle 2008

Photo Cadillac Escalade modèle 2008
Photo Cadillac Escalade modèle 2008

Photo Cadillac Escalade modèle 2008
Photo Cadillac Escalade modèle 2008

Photo Cadillac Escalade modèle 2008
Photo Cadillac Escalade modèle 2008

On aime bien

  • tout est très grand !
  • moteur démonstratif
  • le roulis assez limité
  • la sonorité embarquée

On aime moins

  • finition des plastiques
  • l'échappement cheap
  • le frein de parking
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique Cadillac Escalade modèle 2008

Tarif (avril. 2008)74690€
Emissions CO2383g/km
Poids (constructeur)nc
Réservoir/Conso98L / 18.5L aux 100km
Kilométrage du véhicule essayé3500km
Conditions météospluie/nuages (5-10°C)

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Cadillac Escalade modèle 2008

Fond d'écran

fond d'écran Cadillac Escalade modèle 2008
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600