Essai Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Souvenez vous de la découverte du Can-Am Spyder RS, premier du nom, qui lançait sur nos routes une étrange lignée de véhicules à 3 roues accessibles avec son simple permis B (auto). Un véhicule étonnant par sa taille, sa technologie et surtout son pilotage qui apporte une bonne dose de plaisir du deux-roues en éliminant la quasi-totalité des risques, à commencer par celui de chuter... Malgré son dessin et la possibilité d'une conduite dynamique, le Spyder n'était pas sportif pour autant, l'électronique intervenant pour limiter l'enthousiasme et vous maintenir sur la route. Fort de ce premier concept décoiffant et sécurisant qui connaît un certain succès dans l'hexagone, la marque canadienne introduit le tout nouveau Can-Am Spyder RT pour enfoncer le clou du concept et coller au plus près des attentes d'un certain nombre de clients de la marques : voyager confortablement avec les mêmes sensations.

Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010
Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010

Au coeur du Spyder RT, on retrouve le bicylindre Rotax de 1000cm3 qui anime le RS avec quelques petites adaptations pour cette nouvelle orientation très routière. Le couple de 104Nm est disponible à 5500tr/min (750 tours plus bas) et la puissance maximale est ramenée à 100ch à 7500tr/min contre 106ch à 8500tr/min pour le RS. Les performances maximales sont par conséquent disponibles plus bas pour s'adapter à la vocation du RT qu'est le tourisme, mais aussi pour supporter un embonpoint conséquent : 421kg à sec, soit 104 de plus que le RS ! Lorsqu'on voit le volume de la machine, son poids sur la balance et ses performances moteur sur le papier, on s'attend à une perte non négligeable de vivacité. Et bien non ! C'est certainement la plus grosse surprise au guidon du Can-Am Spyder RT. Bien entendu pour adopter un rythme aussi rapide que celui d'un RS, il faut s'appliquer davantage, mais l'écart n'est pas considérable. Etonnamment, le plaisir au guidon est totalement préservé. Si le RS vous avait séduit, sans doute que le RT ne vous décevra pas si on ne s'en tient qu'au comportement d'autant que Can-Am a soigné la musicalité de l'échappement . A l'oreille, le RT est plus sportif que le RS ! Sur cette prise son embarquée, les vitesses ont été passées à la volée (sans l'embrayage), à la montée comme à la descente. L'ensemble Rotax moteur/boîte est calqué sur une moto très sportive (Aprilia RSV) et permet de se passer de l'usage de l'embrayage dès qu'on roule un peu vite. Cette fois-ci, nous n'avons essayé que la boîte manuelle à 5 rapports + marche arrière (SM5), pas la boîte séquentielle électronique (SE5) qui apportait un comportement plus policé au Spyder.

Au niveau agrément moteur et sonorité, on préfère finalement presque le RT au RS. Capable de se montrer joueur ou réellement routier, il faudra toutefois composer avec le quintal supplémentaire une fois en route. L'ensemble du train roulant et des suspensions est bien entendu totalement adapté à ce Spyder RT, il faudra juste prendre garde à l'inertie que provoque ces 100kg de plus pour négocier un virage. Les suspensions se règlent d'une simple pression sur un bouton en 5 niveaux pour adapter les réactions de la machine au chargement, à la route et à sa conduite. A l'usage en dehors de l'autoroute, il est préférable d'opter pour un réglage un peu ferme pour préserver la réactivité et moins subir les mouvements latéraux. Le freinage est suffisant mais manque de mordant. Pour des freinages très énergiques en cas de conduite sportive, il faudra anticiper. La conduite ne doit pas être brutale et les trajectoires soignées sous peine de voir le contrôle de stabilité, de motricité etc. intervenir et stopper l'enthousiasme du pilote pour rester sur la route. Une fois le mode d'emploi assimilé de cette électronique non déconnectable, le RT délivre une bonne dose de plaisir avec un confort incroyable.

Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010
Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010

Comme on s'y attendait en regardant la brochure, le Can-Am Spyder RT ne nous vole pas sur le confort. Son imposant carénage, avec ses grandes optiques «façon automobile» et son immense pare-brise à réglage électrique, offre une protection incroyable. Ce pare-brise est finalement laissé tout en haut au bout de quelques kilomètres pour deux raisons : il ne déforme absolument pas la vision de la route, et il ne descend de toutes les façons pas assez bas pour pouvoir prendre du vent plein le nez comme on le ferait sur le RS. Mais ce n'est pas tout puisqu'on a la radio, l'iPod, le régulateur de vitesse, les poignées chauffantes pour le pilote et le passager (!), le frein de parking électrique etc. L'équipement est pléthorique et se commande à l'aide de comodos ergonomiques au guidon. Il y a toutefois des petits bémols à tout ceci : le frein de parking ne s'enlève pas automatiquement lorsqu'on démarre en côte par exemple il faut appuyer sur le bouton, on ne peut pas ajuster la vitesse du régulateur une fois enclenché, l'ordinateur de bord revient seul à l'écran principal (bouton Mode) lorsqu'on est sur la musique par exemple alors que ces informations sont déjà visibles avec les cadrans... ce n'est pas grand-chose mais il faut reconnaître qu'à l'usage, c'est contrariant surtout qu'on a tôt fait de se laisser bercer par l'excellent son du système audio dont profite tout l'équipage bien abrité sur le Spyder RT.

Le confort ne serait pas complet sans une capacité de chargement éléphantesque : 155 litres au total, rien de moins ! 58L dans le coffre avant (même emplacement que sur le RS), 2L dans la boîte à gants, 26L dans chaque valise et 43L dans le coffre arrière. Pour ranger les deux casques, il faudra en mettre un dans une valise et l'autre dans le coffre avant, les autres rangements sont trop étroits. En répartissant ses bagages, il y a de quoi partir en vacances à deux sans souci. Une remorque peut être ajoutée mais elle n'est pas (encore) homologuée en France.

Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010
Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010

Bilan

Le Can-Am Spyder RT ne remplace pas le RS. C'est un autre véhicule qui partage le même principe des 3 roues (seule l'arrière est motrice) avec tout l'arsenal électronique pour la sécurité (contrôle de stabilité, motricité, etc.) et un moteur bicylindre en V de 1000cm3, mais sa vocation est totalement différente. Le Spyder RT est dédié au voyage et ferait passer le RS pour un petit véhicule tant son volume est important. Le Spyder RT apporte un incroyable niveau de confort avec une protection contre la pluie et le vent de premier ordre ou encore un excellent ensemble audio pour traverser les paysages en musique...

Malgré un gain de poids conséquent de plus de 100kg par rapport au RS, le Spyder RT se montre tout aussi dynamique, ou presque. Il faut bien entendu composer avec une inertie en hausse dans les entrées de virages et sur les phases de freinages puissants, mais l'ajustement électronique des suspensions permet de s'adapter à la conduite et surtout, la sonorité du moteur est des plus agréables. On attendait ça sur le RS, c'est le RT qui malgré sa vocation routière apporte un réelle agrément de conduite pour les oreilles. Finalement, le Can-Am Spyder RT apporte tous les aspects pratiques souhaités et une sonorité flatteuse sans perdre (ou peu) en sensation de conduite par rapport au RS. Le choix entre les deux se fera donc sur l'esthétisme, le confort et le volume de chargement, bien plus que sur le comportement routier. Le RT est princier sur l'autoroute et peu aussi permettre de s'amuser sur les petites routes, il suffit de s'appliquer un peu plus pour une conduite plus fluide.
Note : Sur les photos, la pilote est la chargée de communication de Can-Am France qui mesure un peu moins d'1m60.

Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010
Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010

Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010
Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010

Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010
Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010

Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010
Photo Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010

On aime bien

  • Protection excellente
  • Confort haut de gamme
  • Sensation de conduite

On aime moins

  • Inertie en entrée de virage
  • Mordant du freinage couplé
  • Détails d'ergonomie
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010

Tarif (avril 2010)22 999 € SM5 boîte manuelle
24 999 € SE5 boîte électronique
Garantie2 ans
Puissance100ch à 7500tr/min
Couple104Nm à 5500tr/min
Frein avantDisques 250mm étriers 4 pistons
Frein arrièreDisque 250mm étrier 1 piston flottant
Poids (constructeur)421kg à sec
Réservoir/Conso25L / 10,5L aux 100km

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran Can-Am Spyder RT SM5 modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600