Essai Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Vous cherchez un monospace moderne pour 7 places avec un moteur puissant à petit prix ? Ne cherchez plus, le Chevrolet Orlando VCDi 130 est là pour ça ! A la croisé des chemins entre un SUV et un monospace, ce Crossover penche toutefois un peu plus du côté des SUV par ses galbes assez prononcés. Mais le plus surprenant est que pour un tarif nettement inférieur à la concurrence, l'Orlando est à la fois confortable, accueillant, insonorisé, dynamique et bien équipé. La plus grosse différence se trouve certainement dans sa motorisation, certes agréable, mais surtout plus puissante que chez les concurrents sur ces gammes de tarifs. Si vous avez l'intention de rouler fréquemment à 7 ou juste à 5 avec des bagages, cette bonne santé fera la différence à coup sûr. Le 4 cylindres diesel de 130 chevaux est onctueux et convaincu. Très souple, il reprend sans sourciller et sans devoir utiliser la boîte de vitesses dont le levier est d'ailleurs un peu ferme pour être totalement agréable en ville. Cette boîte est bien étagée, tous les rapports sont utilisables et on peut rester sur celui qu'on souhaite longtemps sans devoir en changer pour suivre le trafic. On roule d'ailleurs souvent en 4ème voire en 5ème sans nécessairement sentir le besoin de passer la sixième si ce n'est pour économiser du carburant. L'autre point remarquable de cette motorisation est son silence. On l'entend un peu en ville mais dès qu'on a atteint un régime de croisière, le 4 cylindres se montre étonnamment discret. On l'oublie totalement sur les réseaux autoroutiers aux vitesses légales. Le confort est alimenté par les suspensions qui sont ni trop fermes, ni trop souples. Sur les voies rapides c'est impeccable, sur le réseau secondaire sans être réellement «mou», l'Orlando rend toutefois la main face aux derniers nés de la catégorie. Autre point à signaler sur la dynamique de cette Chevrolet, le freinage manque de mordant à son amorce et demande d'appuyer franchement sur une pédale qui résiste dans cette phase. Pour le reste, le comportement dynamique de ce Chevrolet Orlando est bien placé dans la catégorie.

Photo Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011
Photo Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011

L'Orlando ne mise pas que sur ses qualités dynamiques pour convaincre. Il peut accueillir 7 personnes grâce aux sièges de rang 3 dissimulés dans le plancher et qui peuvent être relevés séparément. Si l'assise et le dossier ne sont pas ridicules dans la catégorie loin de là, l'espace est toutefois à réserver à des enfants non pas à cause de la place aux genoux mais parce que celle des pieds est trop réduite : petits petons exigés ! Cette espace offert sur la troisième rangée fait que la place aux genoux du rang 2 est sans doute un peu plus réduite, mais l'accueil reste bon et les dossiers inclinables. En configuration 5 places, l'Orlando offre à la fois des places assises correctes et un volume coffre suffisant pour la famille. Il y a par contre peu de rangements : une trappe toute en longueur à l'arrière du coffre et des espaces entre les sièges avant sont disponibles en plus des bacs dans les contreportes. On notera l'astucieux emplacement derrière la façade de l'autoradio qui se soulève en appuyant sur un bouton, pour mettre un téléphone ou son lecteur MP3 avec les connexions nécessaires. La planche de bord et les différents inserts décoratifs sont en plastiques rigides, mais il faut reconnaître que la finition ne fait pas «cheap» pour autant même si on pouvait s'attendre à trouver ce qu'il y a sur la Cruze par exemple. L'ensemble est original et facilement utilisable si ce n'est que la console est loin et qu'il faut s'avancer sur le siège pour atteindre les boutons les plus lointain.

Le Chevrolet Orlando propose aussi de nombreux équipements dont certains sont disponibles dès le premier niveau de finition à l'image de la climatisation (une zone) et du lecteur CD/MP3. Notre finition LT+ (à partir de 21500€) possède entre autres un ordinateur de bord (qui indique une consommation d'environ 8 litres aux 100km), une climatisation automatique, les commandes de l'autoradio au volant, une prise USB ou encore des jantes en alliage de 16 pouces. Notre Orlando était également équipé de la navigation par satellite, parfaitement lisible mais avec parfois des indications assez discordantes entre la voix et la cartographie affichée. Le régulateur de vitesse est proposé sur la finition supérieure LTZ (à partir de 22300€) bien mieux équipée avec notamment l'allumage des feux automatique, le capteur de pluie et les rétroviseurs rabattables électriquement.

Photo Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011
Photo Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011

Bilan

Face à la concurrence, le nouveau Chevrolet Orlando possède de nombreux arguments que les autres n'ont pas, en tout cas réunis : motorisation puissante de 130 chevaux, 7 places, équipement important, etc. l'Orlando affiche un avantage dans toutes les catégories ou presque, surtout si on tient compte du tarif bien inférieur à ce que proposent les concurrents. Ce crossover avec sa calandre bodybuildée se montre dynamique à l'usage et particulièrement convaincant sur les longs trajets. Ce qui surprend le plus en dehors du confort à bord, c'est le silence de la motorisation diesel de 130 chevaux pourtant toujours prête à reprendre sans rechigner. Ce moteur volontaire est secondé par une boîte de vitesses bien étagée qui permet d'utiliser tous les rapports pour rouler à sa façon et suivre le trafic sans devoir atteindre au plus vite le sixième ou sans cesse changer de rapport, c'est agréable. Il y a bien sûr quelques petits défauts, comme la fermeté du levier de vitesses ou de la pédale de frein, ou encore le manque de place pour les pieds des passagers du rang 3, mais force est de constater que la concurrence est assez loin derrière que ce soit en terme de prestations ou de tarifs pour un crossover de 5 à 7 places. Même si la finition pourrait faire plus cossue que celle de cette Chevrolet Orlando qui n'hérite pas de celle de la Cruze toujours un cran au-dessus, l'ensemble est en net progrès chez le constructeur coréen qui place modèles après modèles, la barre toujours un peu plus haut pour le rapport homogénéité / tarif. L'Orlando est sans aucun doute un modèle à considérer lors de son prochain achat de crossover 7 places surtout avec une gamme qui débute à 20200€.

Photo Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011
Photo Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011

Photo Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011
Photo Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011

essai Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011
Essai Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011

On aime bien

  • Moteur dynamique et silencieux
  • Habitabilité et confort
  • Gamme tarifaire

On aime moins

  • Levier de vitesses ferme
  • Place aux pieds du rang 3
  • Quelques équipements
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011

Tarif (mars 2011)20 200 €
Puissance130ch à 3800tr/min
Couple315Nm à 2000tr/min
Frein avantDisques ventilés
Frein arrièreDisques pleins
Emissions CO2159g/km
Poids (constructeur)1655kg à vide
Réservoir/Conso64L / 8L aux 100km
Volume du coffre (VDA)454 - 852L
Diamètre de braquage11,3m
0 à 100km/h10,3s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran Chevrolet Orlando 2.0 VCDi 130 modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600