Essai Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008

Réalisé par Jérémie Lacasta

Proposer un volume plus généreux que la berline d'une manière aussi raffinée, telle était l'ambition de Citroën. C'est durant cette période estivale de l'été, que Citroën a décidé de commercialiser la version break de sa C5. Le design est un des points importants de ce véhicule, et le break n'a rien à envier à la berline. Car la marque sort, avec ce modèle, de nombreuses années de style basique, et au manque de charme indéniable. La nouvelle C5, en plus de proposer un design statutaire à l'image de la concurrence allemande, offre une ligne sexy, attractive, aux lignes marquées, douces, dans l'air du temps, qui la distinguant de la concurrence, sans pour autant choquer ou repousser, contrairement à sa grande soeur C6. La nouvelle C5 Tourer affirme sa force avec une face avant au caractère déterminé, dotée de larges entrées d'air et de projecteurs allongés incisifs. Associés à un capot, lui-même dynamisé par deux nervures marquées, les projecteurs encadrent les larges chevrons chromés qui signent l'identité de la Marque. Les voies larges et les roues affleurantes confortent la perception d'un véhicule posé sur la route. La C5 est un nouveau point de départ pour la marque dans ce segment, et le break qui arrive actuellement accentue ce travail de design, en conciliant un look, avec un espace à bord accueillant et logeable, une difficulté surmontée avec brio par la marque aux chevrons, là où beaucoup de concurrents achoppent. Les lignes extérieures de cette nouvelles C5 Tourer lui confèrent une forte personnalité, savant mélange d'élégance et de dynamisme, avec une ceinture de caisse haute et des passages de roue marqués, l'inscrivant dans l'univers des véhicules statutaires.

Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008
Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008

Long de 4,83 m, large de 1,86 m pour une hauteur de 1,48 m, le profil du break C5 fluide et parfaitement équilibré présente des proportions généreuses sans altérer sa ligne générale. En continuité avec l'esprit du design sculpté de la berline, les formes géométriques de la face arrière du break suggèrent, par leur lecture horizontale, largeur et praticité, tout en conservant un aspect racé et dynamique. Cette C5 break incarne davantage les valeurs d'usage aptes à séduire une clientèle avide de concepts adaptés à son mode de vie et à sa recherche de modernisme. En plus de la partie arrière, la version Tourer présente un certain nombre de particularités, qui la distinguent de la berline. Coté design, elle s'offre des barres de toit de couleur aluminium sur notre modèle "Exclusive". Le coffre se dote d'un volet motorisé avec un angle d'ouverture mémorisable et doté d'une sécurité anti-pincement. Le vitrage arrière est surteinté, permettant d'accentuer le design de l'auto, et par là même de pouvoir cacher l'intérieur du coffre. Astuce à bord, le réglage manuel, depuis le coffre, de la hauteur du seuil arrière, afin de faciliter le chargement. A l'arrière, le volume de chargement est de 505 litres, grande capacité pour tout type d'utilisations. Son volume de coffre, supérieur de 15 % à celui de la berline, est aisément accessible grâce au hayon arrière dégageant une large ouverture. Les sièges arrière proposés en 2/3, 1/3, en position rabattue permettent d'offrir un volume utile proche des 1 500 litres. A l'arrière, les passagers bénéficient aussi d'une grande aisance grâce à un espace aux jambes particulièrement vaste et extrêmement soigné. L'absence de tunnel central favorisant encore l'habitabilité. La banquette arrière est dotée d'un accoudoir central comprenant un vaste espace de rangement et deux porte-canettes intégrés à un tiroir coulissant, d'une trappe à ski et, enfin, d'une fonction de rabattement 2/3-1/3 dégageant un plancher plat. La grande surface vitrée fait que les occupants ne s'y sentent pas à l'étroit.

Notre finition Exclusive proposait la suspension Hydractive III +, qui amène un meilleur confort et un comportement routier plus polyvalent, grâce notamment à ses deux états de flexibilité et d'amortissement. Cependant, la précision chirurgicale n'est pas au rendez-vous, à l'image d'une Renault Laguna. Les enchaînements de virages amèneront roulis et ballottement de la caisse. Les gênes de la DS sont toujours présents ! Mais, sur routes accidentées, l'auto se révélera très confortable et douce. Une conduite coulée ne la mettra jamais à mal, et ni son gabarit de break, ni son poids ne seront un handicap lors de l'essai. Notre motorisation diesel équipée du filtre à particules, développait 138 ch. Une puissance intermédiaire dans les motorisations diesel proposées, qui lui offre de bonnes relances lors des dépassements, et de bonnes accélérations au démarrage. A froid, le bloc diesel reste doux à l'oreille, et sait se faire oublier rapidement. Seules les fortes accélérations le rendront bruyant. Mais l'auto est bien aidée question insonorisation par le fait que le confort acoustique a fait l'objet d'un soin particulièrement attentif de la part des ingénieurs maison. Ainsi, le parebrise acoustique, s'accompagne d'un vitrage latéral feuilleté, contribuant non seulement à une isolation phonique de haut niveau mais assurant également une protection efficace contre les tentatives d'effraction. Sur route lisse, l'auto semble glisser sans bruits et dans un confort auditif agréable et apaisant. Autant dire que les longs voyages ne seront pas fatigants. De plus, l'assise à bord est très confortable, avec des sièges, dont le design est à souligner, très beaux, avec de bons maintiens et de nombreux réglages, électriques sur notre finition, permettant de positionner sa place au millimètre. L'offre des garnissages est également valorisée par un cuir lisse de bonne facture. A bord d'ailleurs, aucun élément ne dénote, aucun plastique ne fait "toc", et l'ensemble de la planche de bord adopte visuellement des matériaux doux et nobles au regard. Les lignes sont à l'image du design extérieur, très modernes, et fines, ici, pas de grossièreté, ni de cassures. On apprécie fortement cet effort. Les compteurs sont également très travaillés, de la couleur d'éclairage, aux chiffres. Et puis, élément novateur initié par la marque, le volant à moyeux fixe, une invention qui facilite la vie et qu'on aimerait voir se généraliser. Seul le cerclage tourne, et toute les autres commandes du volant implantées sur le moyeu restent fixes, ainsi, lors de virages, plus besoin de chercher du regard où se trouve le bouton du volume ou du klaxon, car ils restent fixes. Un gain de temps, de facilité et de sécurité qui nous a immédiatement séduit. Richement dotée, notre finition proposait les quatre lève-vitres électriques, la climatisation automatique, un système audio CD MP3, un régulateur et limiteur de vitesse, l'aide au stationnement avant et arrière, avec mesure de place disponible, et système de navigation NaviDrive avec disque dur.

Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008
Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008

Bilan

La gamme d'équipements de la nouvelle C5 Tourer met d'abord en évidence une sécurité sans compromis. Dès le premier niveau, en plus de l'ESP, le break offre de série sept airbags, qui peuvent être complétés par deux coussins gonflables latéraux supplémentaires à l'arrière. La berline vient d'obtenir le label 5 étoiles lors du test de choc frontal réalisé par EuroNCAP, et le break devrait suivre. Ce gage de sécurité réalisé par un organisme indépendant est un atout supplémentaire pour toute auto qui se respecte. De plus, notre modèle disposait du service Citroën Urgence. Associé au système NaviDrive, ce service vise à réduire le temps d'intervention des secours, ce qui peut permettre de sauver des vies. Au final, la nouvelle C5 Tourer accentue le tour de force stylistique instauré par la berline. Indéniablement plein de charme et de personnalité, elle sait conjuguer avec brio une allure et un espace à bord de véritable break. Le confort est quant à lui identique à celui de la berline, et à son volant la différence de taille et de poids ne se fait pas ressentir.

Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008
Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008

Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008
Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008

Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008
Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008

Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008
Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008

Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008
Photo Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008

On aime bien

  • Design de l'auto
  • Confort routier
  • moteur diesel sobre
  • Qualité des matériaux

On aime moins

  • Précision de tenue de route
  • Sonorité du diesel à froid
  • Prix un peu trop élevé
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008

Tarif (août 2008)30 950 €
Puissance138 ch à 4000tr/min
Couple320 à 2000tr/min
Frein AVdisques ventilés
Frein ARdisques
Emissions CO2157 g/km
Poids (constructeur)1608 kg à sec
Réservoir/Conso60 L / 6 L aux 100km
Diamètre de braquageNC
Kilométrage au départ7500 km
Conditions météossoleil (16°C)

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008

Fond d'écran

fond d'écran Citroën C5 Tourer 2.0 HDi 138 modèle 2008
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600