Essai Daihatsu Copen modèle 2009

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Daihatsu construit des petites voitures comme bon nombre de constructeurs asiatiques mais celles-ci ont la particularité d'avoir un style singulier. Si certaines plateformes sont partagées, les véhicules Daihatsu ne ressemblent à aucun autre et cette Copen ne viendra pas nous contredire. Ce tout petit cabriolet de seulement deux places ne revendique ni luxe ni performances pour se distinguer. Seule sa bonne bouille doit séduire et bien entendu le plaisir de rouler les cheveux dans le vent. C'est là tout le concept de cette Daihatsu Copen, de rouler dans un cabriolet au dessin totalement rétro et atypique sur le marché. Assis très bas, la tête à l'air libre sans trop se ruiner, on profiter des rayons du soleil.

Photo Daihatsu Copen modèle 2009
Photo Daihatsu Copen modèle 2009

C'est avant tout pour le style qu'on craquera pour ce cabriolet rikiki. L'avant et l'arrière ont des airs de famille avec la disposition des phares/feux ainsi que les courbes plongeantes et arrondies de la carrosserie. A l'arrière, le becquet sur le coffre et les deux sorties centrales de l'échappement lui donne un air sportif. A l'avant, les lignes du capot qui descendent très bas pour encadrer la large grille d'entrée d'air, apporte une touche très rétro. Mais c'est de profil qu'on l'apprécie le plus avec ce petit toit rigide qui couvre tout juste les deux seules et uniques places à bord. Ne comptez pas amener votre chien avec vous, il n'y a pas du tout de place derrière les sièges. Une fois le toit rangé électriquement dans le coffre, on découvre les deux sièges baquets rouges, les deux arceaux chromés de protection et le petit déflecteur transparent. Dans le coffre, il ne reste plus beaucoup de place, tout juste de quoi mettre un sac pour un week-end en amoureux si votre moitié veut bien laisser une grande partie du contenu de l'armoire à la maison... Daihatsu annonce 210 litres lorsque le toit est fermé et seulement 14 lorsqu'il est ouvert !

A bord, l'ambiance est typée sport/rétro avec les sièges en cuir rouge, le volant griffé Momo en cuir également et le pommeau du levier de vitesses qui est une jolie boule chromée. Dommage que le tableau de bord ne laisse pas plus de place au compte-tours et que tous les cadrans soient sur fond noir. Pour le confort, on a un ensemble audio et navigation Pioneer pas très simple à utiliser mais tout y est. Point de climatisation pour les très fortes chaleurs de l'été, juste un chauffage traditionnel pour affronter l'hiver. Pour la mi-saison, les sièges chauffants permettent de profiter un peu plus tardivement de la route en cabriolet à la condition de ne pas oublier de prendre son écharpe en raison de l'efficacité limitée du déflecteur. Côté pratique, il n'y a pas grand-chose en dehors des petits filets dans les portières, mais ce n'est pas ce qu'on lui demande après tout.

Photo Daihatsu Copen modèle 2009
Photo Daihatsu Copen modèle 2009

Le volant même remonté au maximum reste assez bas, il n'est pas facile de trouver sa place à bord de la Daihatsu Copen en mesurant plus d'1m80. Le moteur qui anime notre Copen est le même qui équipe la Materia sauf que sur la Copen, il n'y a que 850kg à emmener. Le moteur 4 cylindres de 1300cm3 délivre sa puissance maximale de 87ch à 6000tr/min et un petit couple maximal de 120Nm à 4400tr/min. Vous l'aurez compris, il ne faut pas hésiter à garder un régime moteur élevé pour profiter pleinement d'une conduite un peu sportive au volant de cette Daihatsu. Et là, la bonne surprise vient de la sonorité incroyablement sportive dans l'habitacle . La boîte est un peu lente pour enchaîner les 5 rapports rapidement, mais on s'amuse tout de même beaucoup au volant. Rien que pour le plaisir des oreilles on optera une conduite sportive. Malheureusement les suspensions très fermes font beaucoup bouger cette petite auto sur les irrégularités de la route, surtout en latéral. Dommage parce que la monte de pneumatiques Bridgestone Potenza laissait espérer un comportement incisif au regard du gabarit de l'auto. D'ailleurs la direction très directe donne des ailes dès que la route se met à tournicoter tant que le bitume est excellent. Dernier point un peu décevant en conduite engagée, le freinage manque terriblement de mordant, sans doute que les tambours à l'arrière n'aident pas. Bref, des suspensions efficaces et des freins plus «sport» transformeraient cette Copen en petite bombinette... Il ne reste qu'à profiter de rouler cheveux au vent et à s'amuser sur les petites routes à l'asphalte parfait. Attendez vous aussi à devenir une star et à répondre aux questions de passants, sa bonne bouille fait tourner les têtes et attire les badauds à la première station-service venue !

Bilan

Ce ne sont ni le luxe ni les performances qui font tourner les têtes sur le passage de cette Daihatsu Copen. Son style rétro et totalement décalé dans le marché actuel, ajoute à cette Copen un attrait incontestable. Il est évident que les plastiques intérieurs et que le niveau de confort ne sont pas exceptionnels mais une fois en route, le plaisir de rouler cheveux au vent est bel et bien présent. Seule la taille de l'habitacle et surtout la hauteur du volant en limite l'accès pour les plus grands, sans oublier la taille du coffre ridicule une fois le toit replié. Pour une après-midi au soleil ou un week-end en amoureux, ceci devrait suffire.

Photo Daihatsu Copen modèle 2009
Photo Daihatsu Copen modèle 2009

Malgré des suspensions trop fermes et un freinage en manque de mordant, cette Daihatsu Copen gratifie les occupants de sensations de conduite presque sportives même si l'ensemble pêche en efficacité. Le petit moteur 1.3L de 87ch emmène facilement les 850kg de l'auto avec une sonorité digne d'un roadster sportif ! La sellerie de cuir rouge, le volant Momo et la boule du levier de vitesses chromée plongent dans l'ambiance, il ne reste qu'à attendre le soleil et à trouver une jolie route pour trouver son rythme et se laisser porter.

Photo Daihatsu Copen modèle 2009
Photo Daihatsu Copen modèle 2009

Photo Daihatsu Copen modèle 2009
Photo Daihatsu Copen modèle 2009

essai Daihatsu Copen modèle 2009
Essai Daihatsu Copen modèle 2009

On aime bien

  • Un style attachant
  • La sonorité du moteur
  • La direction directe

On aime moins

  • Suspensions très fermes
  • Manque de mordant des freins
  • Finition intérieure
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique Daihatsu Copen modèle 2009

Tarif (février 2010)19 290 €
Puissance87ch à 6000tr/min
Couple120Nm à 4400tr/min
Frein avantDisques ventilés
Frein arrièreTambours
Emissions CO2140g/km
Poids (constructeur)850kg à vide
Réservoir/Conso40L / 8L aux 100km
Diamètre de braquage9,2m

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Daihatsu Copen modèle 2009

Fond d'écran

fond d'écran Daihatsu Copen modèle 2009
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600