Essai Fiat 500C modèle 2009

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Le succès de la Fiat 500 a fait naître cette année une nouvelle version pour l'été, la Fiat 500C avec un C pour Cabriolet. Plutôt qu'un cabriolet, c'est une découvrable que Fiat propose puisque les montants des portières et les vitres latérales ne s'escamotent pas, à l'image de son illustre ancêtre. Avec 11 couleurs de carrosserie, 3 coloris de capotes et des finitions tissu ou cuir pour la sellerie, elle assure de voir la vie en couleur et surtout en plein air en repliant sa capote d'une simple pression sur un petit bouton.

Photo Fiat 500C modèle 2009
Photo Fiat 500C modèle 2009

La 500C essayée est équipée du moteur essence 1.2L de 69ch. Avec sa boîte à 5 rapports et sa fonction Start&Stop, cette motorisation est idéale pour la ville où elle apporte la facilité de conduite et un fonctionnement qui reste assez discret. Pour la route, sans doute que la motorisation est un peu juste surtout en reprises lorsqu'il s'agit de doubler, mais en adoptant une conduite décontractée qui va très bien à la 500C, c'est suffisant. En roulage mixte elle affiche une consommation de 6 litres aux 100km sur l'ordinateur de bord et Fiat annonce 113g de C02/km. On peut optimiser sa consommation en suivant les indications de changements de rapports qui permettent de rester dans la plage idéale de régimes moteur en fonction des conditions de conduite.

Dynamiquement, la 500C est identique aux autres 500, les suspensions sont souples et très urbaines mais surtout l'arrière est très réactif, attention aux ralentisseurs passés un peu vite ! A noter que le mode «City», qui s'enclenche avec un bouton sur la console centrale, permet d'avoir plus de facilités dans les mouvements du volant. Au tableau de bord, l'équipement est très complet avec deux journaliers qui affichent tout un tas d'informations sur la consommation, la vitesse moyenne, les kilomètres parcourus etc. On retrouve ces fonctionnalités dans les autres 500 tout comme les 7 airbags, l'ESP, l'ABS, le répartiteur de freinage, l'aide au freinage d'urgence ou encore l'anti patinage. Cabriolet ou pas, la 500 peut être richement dotée.

Photo Fiat 500C modèle 2009
Photo Fiat 500C modèle 2009

Avec toutes ses combinaisons de couleurs possibles, la 500C se présente comme une petite auto chic et joviale, à l'extérieur comme à l'intérieur. A l'intérieur, les plastiques «laqués» de la Fiat 500C rappellent l'époque de sa devancière avec un certain soin. Les sièges en tissu anthracite avec le passepoil beige clair, du même ton que les éléments en cuir, donnent une touche lumineuse résolument estivale à cette petite 500C. La place dévolue au passager et au conducteur, qui profite d'un volant cuir, est assez spacieuse. Les teintes claires participent bien entendu à ce sentiment. L'arrière est toujours aussi réduit avec ses 3.55m de long. A l'extérieur, la capote en toile lui donne un cachet résolument rétro et fait tourner toutes les têtes, même quelques mois après sa sortie. Petite touche amusante, il est possible (en option) d'ouvrir ou de fermer la capote à la télécommande de l'auto !

La capote s'ouvre électriquement en deux positions principales. Elle s'ouvre en grand et sur une position intermédiaire accessible lors de l'ouverture ou de la fermeture. Lorsqu'on la referme, on peut trouver une autre position intermédiaire plus adaptée lorsque l'air devient plus frais où qu'on roule plus vite. Les manipulations de la capote doivent se faire à vitesse réduite mais pas nécessairement à l'arrêt, on peut donc profiter d'un embouteillage pour prendre le soleil. Si elle n'est pas totalement cabriolet mais juste découvrable, la petitesse de l'auto fait qu'on se sent tout de même au grand air, surtout à l'arrière en raison des montants inclinés. Cette configuration limite beaucoup les flux d'air dans l'habitacle, alors si vous êtes amateurs de vent dans les cheveux, vous serez peut-être déçus car la Fiat 500C ne le permet pas réellement. Lorsqu'elle est grand ouvert, la capote repliée masque complètement la vue dans le rétroviseur central par contre, le volume du coffre est préservé, cela évite de prévoir ses bagages en vue de décapoter, s'ils rentrent dans le coffre, c'est bon capoté ou décapoté !

Photo Fiat 500C modèle 2009
Photo Fiat 500C modèle 2009

Bilan

Le succès de la Fiat 500 ne se dément pas depuis son retour au catalogue du constructeur italien. Après des versions très sportives signées Abarth, Fiat propose cette année cette version cabriolet, la Fiat 500C. Cette découvrable au charme délicieusement rétro avec sa capote en toile ne passe pas inaperçue et séduit instantanément avec ses coloris très estivaux.

Cette dilettante procure un réel sentiment d'insouciance au volant, emmener par le petit moteur, on se laisse porter pour traverser la ville ou la campagne la tête dans les nuages. Pas complètement «cabrio», elle possède l'avantage de conserver son volume de coffre même découverte, une caractéristique sûrement plus terre à terre mais tellement pratique à l'usage.

Photo Fiat 500C modèle 2009
Photo Fiat 500C modèle 2009

Photo Fiat 500C modèle 2009
Photo Fiat 500C modèle 2009

Photo Fiat 500C modèle 2009
Photo Fiat 500C modèle 2009

On aime bien

  • Ligne rétro et élégante
  • Facilité de conduite
  • Volume du coffre préservé

On aime moins

  • Pas totalement cabriolet
  • Suspension arrière un peu vive
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Fiat 500C modèle 2009

Tarif (octobre 2009)14200€ (finition POP)
Puissance69ch
Emissions CO2113g/km
Réservoir/Consonc / 6L aux 100km
Conditions météossoleil (20°C)

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Fiat 500C modèle 2009

Fond d'écran

fond d'écran Fiat 500C modèle 2009
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600