Essai Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010

Réalisé par Jean-Michel Lainé

La voiture de l'année 2007, le Ford S-Max, connaît quelques modifications pour 2010. Arrivé en 2006 dans le même segment que le Galaxy, ce SMax se montre esthétiquement plus sportif et dynamique que les autres grands monospaces grâce à un coup de crayon tout à fait singulier dans ce segment. L'arrivée du nouveau style du Ford S-Max est aussi l'occasion de l'équiper de nouvelles motorisations. Côté diesel, Ford propose maintenant un unique 4 cylindre 2 litres FAP avec 3 puissances de 115, 140 et 163 chevaux. Ce nouveau moteur réalisé en partenariat avec Peugeot est couplé à une boîte de vitesses à 6 rapports pour des émissions de CO2 à 152g (159g avec la boîte PowerShift sur les 140 et 163ch). La grande nouveauté sur le SMax est la motorisation Essence avec la nouvelle génération de moteurs EcoBoost qui est également disponible sur le Galaxy et équipera bientôt la nouvelle Ford Mondeo produite sur la même ligne de montage que les deux monospaces Ford.

Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010
Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010

Ce qui fait le succès du S-Max dans cette catégorie un peu statutaire voire austère chez quelques constructeurs, est certainement son style dynamique et différenciateur dans le paysage automobiliste. On peut ainsi rouler avec un véhicule pratique pour la famille tout en conservant un certain style. Ford profite du restylage 2010 de son S-Max pour l'affiner et le rendre plus moderne. Le nouveau S-Max adopte de nouveaux boucliers, un nouveau capot nervuré ou encore de nouveaux phares antibrouillard. On trouve aussi de nombreuses petites touches modernes qui accentuent davantage son style sportif : la grille de calandre noire laquée, le contour des vitres chromé du plus bel effet avec les vitres teintées, la baguette arrière alu, des feux arrière allongés à LED et bien entendu, des feux diurnes à LED. Avec cet ensemble de modifications, dont certaines mineures, l'aspect général gagne incontestablement en sportivité au premier coup d'oeil.

Le confort intérieur n'est pas oublié avec un équipement de série plus complet. On retiendra le kit bluetooth pour connecter son téléphone et éviter quelques PV par la même occasion, le siège conducteur électrique, l'éclairage intérieur à LED et surtout, le régulateur de vitesse qui propose dorénavant la fonction de limiteur de vitesse. Certaines options technologiques sont maintenant proposées comme la caméra de recul bien pratique sur un véhicule de ce gabarit, la détection d'angle mort qui se déclenche sans doute un peu souvent (mais c'est mieux dans ce sens là) ou encore l'excellent système audio «Premium Sound System» spécialement étudié par Sony avec ses 10/12 HP, son caisson de basses et ses 300W. C'est l'occasion de regarder l'étonnante offre proposée concernant la musique avec une sélection de 10000 titres à télécharger gratuitement sur une plateforme spécifique pour accompagner son voyage... Bref, à l'intérieur l'accueil est spacieux et les assises agréables à l'avant et à l'arrière comme on peut s'y attendre sur un monospace de ce segment. Le dynamisme extérieur se retrouve dans le style et les matériaux à l'intérieur, l'étonnante forme du frein à main en forme de manette des gaz d'un avion lui donne une touche hi-tech indéniable.

Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010
Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010

La motorisation Essence SCTi appartient à la nouvelle génération de moteurs EcoBoost proposée actuellement sur le Galaxy et bientôt sur la Mondeo restylée. L'injection directe est combinée à une suralimentation avec des turbines à faible inertie et un double calage variable de la distribution. Le moteur 2 litres essayé est couplé à une boîte à double embrayage PowerShift. Au final, on dispose de 203 chevaux et de 300Nm de couple pour des émissions de CO2 qui tombent à 189g/km, les plus basses des moteurs Essence du nouveau S-Max ! A l'usage, ce nouveau binôme se montre très agréable à emmener. L'important couple de 300Nm disponible de 1750 à 4500tr/min offre une excellente disponibilité et des reprises très agréables. Le nouveau S-Max gagne en vivacité et en confort avec une sonorité réduite dans l'habitacle, c'est franchement convaincant d'autant que la consommation mixte affichée au tableau de bord est restée proche des 9 litres. Sur les axes secondaires, la suspension aurait sans doute réclamée un peu plus de fermeté pour limiter les mouvements latéraux sur les enchainements de virages ou les bosses. Même en respectant les limitations de vitesse, on a souvent un peu de roulis. Ce n'est vraiment pas étonnant pour un Monospace, mais l'image dynamique dégagée par ce nouveau S-Max fait qu'on attendait plus de sportivité dans les suspensions, surtout avec cette motorisation essence SCTi de 2 litres. Toujours disponible, le bloc procure un agrément de conduite convaincant et autorise même une conduite un peu sportive de temps à autres.

Bilan

Le nouveau Ford S-Max apporte de nombreux petits changements esthétiques soignés comme le contour des vitres chromé, la calandre noir laquée ou encore les feux diurnes à LED en complément de modifications plus importantes comme le capot nervuré ou les boucliers. Mais ce n'est pas tout puisque ce restylage est complété de nouvelles motorisations dont ce fameux bloc essence 2 litres couplé à la boite PowerSwift et son double embrayage. Avec 203ch et 300Nm sur une large plage de régimes pour seulement 189g/km de CO2, le S-Max apporte ainsi un réel agrément de conduite qui peut même offrir quelques moments de sportivité ! On reste bien entendu dans l'univers des Monospace et même si sa ligne est sportive, la voiture est assez sensible au roulis sur le réseau secondaire dans les enchainements rapides ou quelques bosses.

Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010
Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010

Quoi qu'il en soit, le Ford S-Max est sans aucun doute l'un des Monospace les plus fluides dans ses lignes. Oubliez le coup de crayon pataud et l'ambiance statutaire que dégage bon nombre de ses concurrents, le S-Max sait allier avec pertinence un dessin dynamique et les aspects pratiques d'un Monospace. L'accueil à bord reste excellent pour la famille et ses bagages, la motorisation 2 litres SCTi saura aussi bien transporter tout le monde avec aisance qu'offrir un certain plaisir de conduite pour ceux qui recherchent du punch dans une motorisation. Ce tout nouveau bloc 2 litres EcoBoost qui équipe aussi le Ford Galaxy et arrive sur la nouvelle Mondeo, il saura faire le pont entre efficacité et plaisir de conduite.

Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010
Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010

Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010
Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010

Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010
Photo Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010

On aime bien

  • Nouvelle ligne plus sportive
  • Agrément de la motorisation
  • Equipement de série en hausse

On aime moins

  • Suspensions un peu souples
  • Vue en courbe avec le montant A
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010

Tarif (avril 2010)31 700 €
Puissance203ch à 6000tr/min
Couple300Nm de 1750 à 4500tr/min
Frein avantDisques ventilés 300mm
Frein arrièreDisques 302mm
Emissions CO2189g/km
Poids (constructeur)1676kg à vide
Réservoir/Conso70L / 9L aux 100km
0 à 100km/h8,5s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran Ford S-Max 2.0 SCTi 203 PowerShift modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600