Essai Kia Optima hybride modèle 2012

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Kia se lance sur les énergies alternatives avec une première voiture hybride en attendant une électrique annoncée pour 2014. La voiture en elle même n'est pas nouvelle puisqu'il s'agit d'une Optima déjà connue chez nous et que sa déclinaison hybride circule déjà aux Etat-Unis, mais elle arrive en France cette année au même tarif que la motorisation diesel et bénéficie de la même garantie de 7 ans, y compris pour la batterie. L'autre point intéressant face aux grands noms de l'hybride qui optent pour pour des transmission CVT peu agréables à l'oreille tout au moins, est que Kia greffe à son Optima hybride une boite de vitesses automatique à 6 rapports qui permet de rouler en mode tout électrique jusqu'à 100 km/h. Alors quel est l'intérêt de choisir cette nouvelle motorisation hybride plutôt que le classique diesel sur cette Optima ?

Vidéo de notre essai Kia Optima hybride modèle 2012

L'hybridation choisie par Kia est une technologie parallèle, c'est à dire que le moteur essence 4 cylindres de 2 litres et 140 chevaux, et le moteur électrique de 40 chevaux peuvent fonctionner indépendamment l'un de l'autre ou conjointement. Dans ce cas, la puissance combinée est de 190 chevaux et le couple de 385 Nm. Cette combinaison permet d'avoir un maximum de couple dès les bas régimes, un peu comme sur un moteur diesel mais sans ses désagréments sonores lorsque l'allure augmente. Comme sur toutes les hybrides, le moteur électrique fait également office de générateur sur certaines phases de conduite pour recharger les batteries lithium-ion polymère. Le convertisseur de couple de la boîte automatique à 6 rapports a été remplacé par un moteur électrique et une pompe à huile.

Photo Kia Optima hybride modèle 2012
Photo Kia Optima hybride modèle 2012

A l'usage, on démarre systématiquement en mode électrique. On peut rouler tout à fait normalement en mode tout électrique puisque si par nature le moteur électrique ne permet pas de rouler vite avec les transmissions CVT, la boîte de vitesses enchaîne les rapports pour permettre au moteur électrique de conserver une vitesse de rotation régulière lorsque la vitesse augmente. Le mode 100% électrique est le plus souvent enclenché en ville, mais aussi lorsqu'on relève le pied ou lorsqu'on est à une allure stabilisée sur un grand axe par exemple. Ce qui frappe dans ces instants, c'est le silence qui règne à bord d'autant que l'isolation phonique générale est de bonne qualité. On suit le flot du trafic avec une grande sérénité à bord. Lorsque le rythme augmente, le moteur essence prend le relais et peut être soutenu par le moteur électrique pour offrir plus de couple et de puissance tout en consommant moins. Pour de franches accélérations, cette hybride est capable d'abattre le 0 à 100 km/h en 9,4 secondes sans devoir entendre les hurlements du binôme moteur et CVT récurrent chez la concurrence. La conduite de cette Optima hybride offre un excellent compromis entre le dynamisme et le confort tel qu'on l'attend d'une berline routière. Seul ombre au tableau, on ne peut pas forcer le mode électrique le temps de traverser une zone réservée par exemple, c'est dommage. On apprécie en revanche les changements de rapports très discrets avec cette boîte de vitesses automatique classique.

L'Optima hybride est au même tarif que la 1.7 CRDi de 136 chevaux boîte auto en finition Premium Navi et comprend de série tous les équipements possibles. Le dessin tout en longueur de cette berline familiale est complétée à l'avant par une grille de calandre noire qui cache les volets actifs, un contour de calandre chromé, des projecteurs anti-brouillard, des phares au xénon et des feux diurnes à LED dans un bouclier Sport. On note la présence de jupes latérales Sport, et à l'arrière, d'un bouclier Sport également ainsi que d'un becquet discrètement apposé sur le dessus du coffre. Les jantes en alliage de 17 pouces sont spécifiques à cette motorisation hybride pour un faible coefficient de trainée.

Photo Kia Optima hybride modèle 2012
Photo Kia Optima hybride modèle 2012

A l'intérieur, le confort est de mise avec une sellerie cuir, de la place à l'avant et à l'arrière pour les grands, une finition très correcte, un système de navigation tactile avec un écran 7 pouces et une excellente sonorisation signée Infinity. Parmi les équipements originaux on remarque le siège conducteur ventilé ou encore le volant chauffant. Il ne manque que des aides à la conduite qui tendent à se généraliser comme l'alerte de franchissement de voie, l'alerte collision ou le régulateur de vitesse adaptatif, celui-ci est un simple régulateur / limiteur de vitesse. La particularité de cette motorisation hybride se retrouve au coeur du tableau de bord qui affiche un synoptique du fonctionnement de l'hybridation avec des flèches qui relient le moteur thermique, le moteur électrique, la batterie et les roues pour voir d'un coup d'oeil comment ça marche. Pour cette familiale, ce n'est pas la place à bord qui manque mais plutôt dans le coffre selon vos attentes puisqu'il perd 27% de son volume en passant de 505 à 369 litres.

Bilan

L'Optima n'est certainement pas la plus connue ni la plus répandue des Kia. Certes cette grande berline familiale manque d'équipement d'aide à la conduite qui se généralisent chez la concurrence, mais elle ne manque pas d'attraits par ailleurs, surtout en hybride. La place offerte à bord à l'avant et à l'arrière est excellente, l'équipement de confort est complet et d'excellente qualité si on en juge notamment par la sonorisation Infinity de 500W. L'idée de greffer une boite automatique classique à 6 rapports en lieu et place d'un CVT nous épargne les bruits de mixeur ménager lors des franches accélérations : un vrai bonheur. Le reste du temps, la synergie entre le moteur essence et le moteur électrique permet de consommer moins et de profiter d'un certain silence à bord lorsqu'on lève le pied ou qu'on roule à régime régulier sur une voie rapide par exemple. Le moteur électrique est finalement assez souvent actif. Dommage qu'on ne puisse pas forcer le « tout électrique » pour pouvoir accéder à des zones réservées à ces véhicules, mais en dehors de ceci, l'hybridation de cette Optima est particulièrement convaincante. A 33890 euros, le même tarif que l'Optima diesel 1.7 CRDi de 136 chevaux boite auto, l'hybride apporte le confort du couple à bas régime et le silence de fonctionnement en ville par exemple. Il nous épargne aussi la désagréable sonorité du diesel lorsque l'allure augmente. L'agrément est bien supérieur à sa soeur diesel. Seule ombre au tableau, le volume de coffre est amputé pour accueillir les batteries. Pour le reste, l'Optima hybride est particulièrement convaincante.

Photo Kia Optima hybride modèle 2012
Photo Kia Optima hybride modèle 2012

Photo Kia Optima hybride modèle 2012
Photo Kia Optima hybride modèle 2012

Photo Kia Optima hybride modèle 2012
Photo Kia Optima hybride modèle 2012

On aime bien

  • Une hybride silencieuse à bord
  • L'espace à l'avant et à l'arrière
  • La ligne assez dynamique

On aime moins

  • Mode électrique automatique
  • Volume du coffre amputé
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Kia Optima hybride modèle 2012

Tarif (novembre 2012)33890 euros
Puissance190 ch à 6000 tr/min
Couple385 Nm
Emissions CO2125 g/km
Poids (constructeur)1587 - 1648 kg à vide
Réservoir/Conso officielle65 L / 5,4 L aux 100 km
Poids tractable (freiné)nc
Volume du coffre381 L
Frein avantnc
Frein arrièrenc
Diamètre de braquage10,9 m
0 à 100 km/h9,4 s
80 à 120 km/hnc

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Kia Optima hybride modèle 2012

Fond d'écran

fond d'écran Kia Optima hybride modèle 2012
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600