Essai LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011

Réalisé par Camille Pinet - lequotidienauto.com

Face aux trois marques premium allemandes, Range Rover déploie les arguments d'un style incomparable et d'une finition hors pair avec son nouveau SUV coupé Evoque mais pas seulement. En comparaison avec le Freelander dont il partage la plate-forme, il est aussi plus routier et bien plus luxueux. La marque espère doubler le nombre de ventes en France avec l'arrivée de ce modèle. Ce «coupé» trois portes est le fer de lance de ce nouveau véhicule qui se veut fidèle au concept car LRX présenté en 2008. Un toit fuyant, une ceinture de caisse très haute et une face avant massive sont quelques unes des caractéristiques de ce tous-chemins qui devrait, fait rare dans la catégorie, marquer la décennie en tant que référence esthétique telle une Audi TT dans les années 1990 ou une Mercedes-Benz CLS dans les années 2000. Toutefois, Land Rover prévoit de vendre 75% des Evoque en 5 portes puisque la version 3 portes impose pas mal de sacrifices.

Photo LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011
Photo LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011

En effet, l'accessibilité aux places arrière se montre médiocre. Les sièges électriques (de série sur le coupé) à l'avant réclament de longues secondes pour s'avancer, l'accès libéré est étriqué et impose quelques contorsions. Il faut ajouter à ceci, que le siège ne retrouve pas sa position initiale une fois remis en place. Il faut pour cela enregistrer sa position de conduite dans la mémoire, une option à 850€ sur le premier niveau de finition Pure. C'est dommage, car les sièges à l'arrière ne sont pas seulement d'appoint. On y est bien même en mesurant 1m80. Cette ligne de caisse haute donne malgré tout l'impression de confinement à l'image de la lunette arrière minimale qui pénalise la visibilité lors des manoeuvre mais pas seulement. Un parti-pris de la marque que les représentants de la marque justifient en plaçant cet Evoque face à l'Audi TT ou la Volkswagen Sirocco au grand damne des puristes et amateurs de coupés. Outre ces considérations morphologiques, on note l'excellente finition intérieure qui tient aisément la comparaison avec la concurrence premium allemande en a joutant de l'originalité qui donne même un petit coup de vieux au fameux Range Rover. Cette finition Dynamic offre une planche de bord épurée revêtue d'un maétiau en polyuéthane tissé flatteur à l'oeil et au toucher. Les sièges sont confortables et proposent de multiples réglages pour une position de conduite idoine. Même si l'ergonomie de la navigation à écran tactile n'est pas idéale et que les rangements sont rares, on se sent bien à bord de l'Evoque.

Si notre Evoque partage la même plate-forme avec le Freelander, le compromis entre confort et efficacité est bien supérieur notamment avec les suspensions pilotées MagneRide (option à 1240€) pour une maîtrise du roulis et une absorption des irrégularités étonnants. La direction est appréciable même si peu informative. Avec ses 1,7 tonne en version automatique 4x4, l'inertie se fait tout de même sentir dans les enchaînements. Même en carrosserie Coupé, cet Evoque est plus voyageur que sportif. Fidèle à sa réputation, il est tout à fait capable de s'aventurer hors du bitume même en l'absence de blocage de différentiel puisque cela reste avant tout un SUV.

Photo LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011
Photo LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011

Sous le capot, on retrouve le bloc PSA/Ford 2.2 diesel de 190 chevaux qui équipe notamment la Jaguar XF. Installé de façon transversale, il ne peut donc recevoir la transmission ZF à 8 rapports et se contente d'une boîte automatique Aisin à 6 rapports pertinente même si elle n'est aussi aussi douce et rapide avec parfois, quelques à-cousp à l'accélération. De son côté, le moteur fait valoir sa grande souplesse même sur les pentes grimpées à faible vitesse entre 1000 et 1500 tr/min. Les sensations sont un peu en retrait en raison de la très grande linéarité de ce bloc à l'accélération même s'il abat le 0 à 100 km/h en 8.5s. Sur notre parcours assez exigeant, la consommation relevée était de 8.6 L/100km, un chiffre qui correspond à ce qu'on constate généralement à ce type de véhicule avec une transmission intégrale et une boîte automatique à convertisseur. En revanche, on ne peut qu'apprécier la bonne qualité de l'insonorisation qui évite au sonorités désagréables de ce 4 cylindres diesel de se faire entendre dans l'habitacle. Il en va de même pour les bruits d'air et de roulement qui restent discrets en toutes circonstances.

Bilan

Le nouveau Range Rover Evoque se montre à la haute de son rang et des attentes dans cette version SD4 Dynamic. Ses prestations ne déçoivent pas, c'est véritablement un véhicule haut de gamme. C'est tant mieux car notre version Coupé SD4 automatique en finition Dynamic (la plus haute) est facturée 49000€, un tarif proche d'un BMW X3 Xdrive 20d Sport Design à l'habitabilité nettement plus importante. L'équipement est toutefois complet et luxueux de série avec notamment la sellerie cuir aux réglages électriques à l'avant, les rétroviseurs à mémoire ou encore l'audio Meridian de bonne facture. Les options sont très nombreuses, ainsi le système de navigation avec son écran tactile est à 2260€, le toit panoramique immense à 650€, le pack « Dynamic Plus » avec les sièges sport à 4520€ ou le stationnement automatisé à 690€ qui permettent de franchir les 60000€ sans mal. Ce qui est de série face à la concurrence, c'est son style incroyable qui fait tourner tous les regards et à nul autre comparable. Le prix d'une différence.

Photo LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011
Photo LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011

Essai réalisé par lequotidienauto.com, Camille Pinet.

Photo LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011
Photo LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011

Photo LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011
Photo LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011

essai LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011
Essai LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011

On aime bien

  • Style et qualité des matériaux
  • Comportement routier
  • Moteur silencieux et performant

On aime moins

  • Manque d'accessibilité à l'arrière
  • A-coups de transmission
  • Visibilité périphérique
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011

Tarif (novembre 2011)49000€ (finition Dynamic)
Puissance190ch à 3500tr/min
Couple420Nm à 1750tr/min
Frein avantnc
Frein arrièrenc
Emissions CO2169g/km
Poids (constructeur)1685kg à vide
Réservoir/Conso60L / L aux 100km
Poids tractable (freiné)1800kg
Volume du coffre550 - 1350L
Diamètre de braquage11,3m
0 à 100km/h8,5s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran LandRover Range Rover Evoque SD4 BVA Coupé modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 800x600