Essai Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

En cette fin d'année 2011, la Mazda 3 s'offre un facelift pour se replacer sur un marché où le style ne cesse de s'affirmer sur ce segment très disputé. Que les récents acheteurs de cette compacte se rassurent tout de suite, ce rafraîchissement stylistique est tellement léger qu'on a de la peine à en trouver toutes les subtilités sans passer par une énumération. Depuis la première Mazda 323 en 1977, cette Mazda renommée simplement «3» depuis en est à sa sixième génération. Présentée au salon de Francfort en septembre, ce facelift vient donner un coup de jeune à la deuxième génération arrivée en 2008. Extérieurement, les changements sont subtils et vraiment discrets : le bouclier avant est légèrement redessiné, les antibrouillards et les caches en plastic noir autour sont également revus, tout comme le bouclier arrière (pas sur la MPS) et l'intérieur des feux. On trouve aussi de nouvelles jantes 16 et 17 pouces ainsi qu'une nouvelle teinte Automn Bronze Mica (photos), ce qui se voit le plus finalement !

Photo Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011
Photo Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

A l'intérieur, le coloris noir du bas de la console centrale change, les graduations dans les cadrans du tableau de bord sont maintenant blanches et non plus rouge (sauf la Mazda 3 MPS qui reste en rouge pour le fond et le chiffres) et le GPS (Tom Tom dans les finitions Dynamique et Activematic) gagne enfin un vrai écran ! C'est sans doute ce qu'il y a de plus intéressant dans ce facelift, puisque le tout petit écran sous la casquette au centre de la planche de bord qui était difficilement lisible, est maintenant remplacé par un autre bien plus grand mais pas à la même place ! Ceci est valable à la condition de ne pas rouler à bord de la MPS et dans les autres, de ne pas avoir opté pour la sonorisation Bose incompatible avec ce nouvel écran multi-fonction... L'autre problème est que s'il est bien plus lisible car bien plus grand, il est placé vraiment bas et oblige à très nettement quitter la route des yeux pour suivre les instructions...

Dynamiquement, des petites modifications sous le châssis sont censées améliorer l'aérodynamisme et apporter plus de rigidité, chose impossible à vérifier sur les routes autour de Venise ni sans comparaison tant là encore, c'est annoncé comme «léger». On devrait aussi gagner en silence avec l'atténuation des bruits de roulement. Certaines motorisations sont dorénavant équipées du Start & Stop, toutes ont un indicateur de changement de rapport sur les boîtes manuelles afin de réduire la consommation pour celui qui fait un peu attention à sa conduite... En diesel sur notre Mazda 3, on trouve la 1.6 de 115 chevaux lancée l'année dernière (lire notre essai de la Mazda 3 1.6 MZ-CD 115) ou le 2.2 litres en 150 ou 185 chevaux. Une gamme essence est aussi au catalogue avec un 1600 de 105 chevaux et un 2 litres de 150 chevaux, coiffés par le 2.3 de 260 chevaux qui anime la Mazda 3 MPS.

Photo Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011
Photo Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

Bilan

Ce facelift de la Mazda 3 est des plus légers, l'avantage est que l'ancienne de 2008 ne se dépréciera que très peu. Sur cette mouture 2011, des petits changements extérieurs et intérieurs sont complétés par quelques discrètes modifications du châssis pour apporter plus de dynamisme, d'aérodynamisme et d'agrément. Ce n'est pas le jour et la nuit, mais un petit plus qui permet à la Mazda 3 de rester placée face à la concurrence. Le plus visible et agréable est l'apparition d'un large écran multifonction où la navigation est nettement plus lisible. Elle était avant sur le tout petit écran placé sous la casquette. Malheureusement, cela ne concerne pas la MPS et si vous voulez profiter du son Bose, les deux équipements sont incompatibles. Quoi qu'il en soit, facelift ou non, on retrouve les mêmes caractéristiques d'habitabilité et de prise en main que dans la génération précédente en dehors des petits améliorations du châssis difficiles à percevoir sur les routes planes et rectilignes autour de Venise. La MPS est la moins concernée par ce facelift puisque son tableau bord, son bouclier arrière et la navigation sont conservés. La gamme débute en essence à 18950€ avec le moteur 1.6 MZR de 105 chevaux, et à 21750€ en diesel avec le 1.6 MZ-CD de 115 chevaux (correspondant à la fiche technique de cet essai).

Photo Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011
Photo Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

essai Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011
Essai Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

On aime bien

  • Agrément moteur amélioré
  • Consommation en baisse
  • Accueil à bord

On aime moins

  • Niveau sonore sur départementales
  • Etagement de la boîte dans le relief
  • Ecran du GPS TomTom trop bas
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

Tarif (novembre 2011)21750€ (à partir de)
Moteur4 cyl. en ligne, 1ACT, 8 soupapes
Puissance115ch à 3600tr/min
Couple270Nm de 1750 à 2700tr/min
Frein avantDisques ventilés 278mm
Frein arrièreDisques pleins 265mm
Emissions CO2117g/km
Poids (constructeur)1255kg à vide
Réservoir/Conso55L / 6,5L aux 100km
Poids tractable (freiné)1300kg
0 à 100km/h11s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran Mazda Mazda3 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600