Essai Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Le nouveau monospace 7 places Mazda 5 est disponible avec le moteur 1.6 diesel de 115 chevaux, celui-là même que nous avions découvert sur la Mazda 3 MZ-CD 115 il y a peu. Si le Mazda 5 partage de nombreuses choses avec le Grand C-Max de Ford, on est toutefois à bord d'une Mazda sans l'ombre d'un doute. L'espace à bord est important comme il se doit et des astuces permettent de profiter au mieux de la modularité selon le nombre de personnes que vous emmenez. Les sièges de rang 3 s'escamotent dans le plancher du coffre ce qui assure un espace de chargement important dans le cas où vous n'avez pas besoin de ces deux places supplémentaires. Dans la même idée, le siège du milieu du rang 2 se range sous le siège à sa droite. Dans ce cas, des enfants peuvent facilement accéder au rang 3 sans devoir manipuler les sièges du rang 2, une manipulation qui se fait d'une main avec un peu d'entrainement. C'est très pratique si vous avez installé un siège bébé par exemple ou que vous préférez offrir plus de place aux passagers en utilisant les 2 rangées. Ce siège qui s'escamote n'est pas nécessairement une place assise, dans le cas de ce Mazda 5, il est remplacé par un porte-gobelet et un petit filet pour poser quelques affaires.

Photo Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011
Photo Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

Esthétiquement, on retrouve les codes Mazda notamment la face avant proche de celle d'une Mazda 3. L'arrière est moins typique, un choix qui est dicté par les obligations pratiques de ce véhicule avec son grand hayon et ses deux portes latérales coulissantes qui offrent un accès très facile pour les passagers même si on ne peut accéder au rang 3 sans passer ou manipuler le rang 2. A bord, on retrouve l'ambiance et la finition Mazda avec l'ordinateur de bord tout en longueur qui surplombe la console centrale sans trop de boutons en comparaison avec d'autres modèles de la marque. Cette sobriété laisse la place à un large écran tactile pour avoir accès à l'audio et la navigation par GPS, juste au-dessus des boutons de la climatisation et du levier de vitesses en position surélevée qui se manie le coude sur l'accoudoir... En-dessous, un petit emplacement permet de poser son téléphone portable pour le recharger, un paquet de mouchoirs en papier ou quelque chose de cette taille environ. A côté du frein à main, on trouve deux porte-gobelets et une petite place sous l'accoudoir. La Mazda 5 propose tout ce qu'on attend aujourd'hui en termes de sécurité active avec l'anti-patinage, le contrôle de stabilité, l'aide au freinage d'urgence, etc. et passive avec des airbags frontaux et latéraux qui vont jusqu'à la 3ème rangée de sièges. Par contre, on ne trouve pas d'alerte de franchissement de ligne blanche ni de présence dans l'angle mort sur ce monospace de 7 places. Ceci se traduit aussi par un tableau de bord très simple sous les yeux du conducteur, avec juste les informations nécessaires facilement accessibles sans devoir naviguer dans des menus souvent complexes.

Même s'il n'a pas les petits artifices dynamiques proposés par son cousin chez Ford, le Mazda 5 se laisse facilement mener sur route en associant un confort suffisant et une tenue de route correcte qui convient parfaitement à l'usage visé pour ce monospace 7 places. Sur autoroute comme sur le réseau secondaire, le Mazda 5 est facile. Il n'y a qu'en ville où le volume du véhicule peut s'avérer important notamment pour stationner dans une place un peu étroite : il n'y a ni caméra de recul ni stationnement automatique sur cette Mazda 5. Le nouveau moteur diesel 1.6 de 115 chevaux participe nettement à l'agrément de conduite de ce monospace. Ce ne sont pas les quelques chevaux gagnés sur ce bloc, mais plutôt le gain de couple qui est appréciable. Les 270Nm limitent grandement le nombre de changements de rapports sur la nouvelle boîte 6 si on opte pour une conduite coulée, c'est-à-dire familiale... Sur une plage de régimes moteurs d'environ 1000tr/min jusqu'à 2500tr/min, on profite du couple maximal sans devoir trop grimper dans les tours. La consommation s'en ressent mais aussi le confort puisque sur autoroute, la motorisation reste assez discrète à un régime régulier une fois le sixième rapport engagé. Sur le réseau secondaire, lorsqu'on doit solliciter le moteur pour doubler ou s'engager à un stop, la sonorité est malgré tout bien présente. Cette motorisation est satisfaisante en suivant le flot du trafic sur ce type de routes.

Photo Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011
Photo Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

Bilan

Le Mazda 5 1.6 MZ-CD 115 bataille dans la cours des monospaces 7 places avec comme maîtres mots la modularité et la sobriété. Comme le Grand C-Max dont il partage de nombreux éléments, il offre la possibilité de ranger le siège central du rang 2 sous l'assise du siège droit pour donner accès à la troisième rangée et on accède à l'arrière par deux portes latérales coulissantes. Très pratique pour installer un siège bébé sans condamner l'accès au rang 3 ou offrir plus d'espace aux passagers, cette manipulation se fait d'une main. A l'avant les habitués de Mazda retrouveront rapidement leurs marques. A bord, on apprécie la sobriété de la console centrale en comparaison avec une Mazda 3 bien plus chargée en boutons. Le large écran tactile donne accès à l'audio et la navigation assez simplement et de façon bien plus lisible que sur une Mazda 3. C'était sur celle-ci que nous avions découvert le moteur diesel 1.6 de 115 chevaux avec la boîte à 6 rapports qui équipe ce monospace. Avec son supplément de couple à assez bas régimes, il apporte un certain agrément en ville et sur autoroute. Dans le premier cas en limitant le nombre de changements de rapports, dans le second en étant relativement discret et disponible en 6ème. Sur le réseau secondaire, il l'est par contre nettement moins, mais dans l'ensemble, il convient bien à l'usage visé de ce Mazda 5. Le Mazda 5 ne propose pas toutes les aides qu'on peut trouver chez la concurrence comme l'alerte de franchissement de voie ou le stationnement automatique par exemple. La marque japonaise a fait le choix de se passer de ces technologies bien pratiques mais pas rigoureusement nécessaires et dont l'absence permet de réduire les coûts si on s'en tient à un raisonnement rationnel. Si vous cherchez un monospace 7 places avec un équipement standard sans excès et avec une motorisation assez sobre, sans doute que ce Mazda 5 diesel est à mettre dans la balance.

Photo Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011
Photo Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

Photo Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011
Photo Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

essai Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011
Essai Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

On aime bien

  • Accès au troisième rang
  • Equipement suffisant
  • Motorisation suffisante

On aime moins

  • Equipement nécessaire sans plus
  • Sonorité du moteur à l'accélération
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

Tarif (juillet 2011)25 650 €
Puissance115ch à 3600tr/min
Couple270Nm de 1750à 2500tr/min
Frein avantDisques ventilés
Frein arrièreDisques pleins
Emissions CO2138g/km
Poids (constructeur)1415kg à vide
Réservoir/Conso60L / 7,5L aux 100km
Poids tractable (freiné)1200kg
Volume du coffre426 à 1485L
Diamètre de braquage11,2m
0 à 100km/h13,7s
80 à 120km/h (5ème)11,4s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran Mazda Mazda5 1.6 MZ-CD 115 modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600