Essai Mercedes E250 CDI Break modèle 2010

Réalisé par Jean-Michel Lainé

La Mercedes Classe E a été totalement revue pour toutes les carrosseries, berline, coupé, cabriolet et break. Une très large offre pour ce segment avec une gamme de motorisation complète en essence comme en diesel, depuis les 4 cylindres jusqu'aux V8. Après un premier essai de la E 350 CDI break (devenue E300), le 6 cylindres, c'est au tour du moteur le plus représenté sur nos routes, le 4 cylindres diesel de la E 250 CDI d'être essayé. Quelle que soit la motorisation et la carrosserie, notre Classe E break reçoit les évolutions esthétiques de la gamme avec une face avant totalement redessinée. Bien entendu, la ligne est revue aussi et l'arrière propre au break Mercedes, retravaillé. On retrouve tout de même les feux qui rattachent visuellement le break à la famille des Classe E. Avec ce nouveau coup de crayon, ce break libère un espace intérieur des plus importants et pour peu qu'on opte pour l'Easy-Pack, on optimise et facilite grandement le chargement et l'aspect fonctionnel de cette auto. Le 4 cylindres en ligne de 2143cm3 qui anime ce break est le même que celui du E 250 Cabriolet essayé précédemment. Avec ses 204 chevaux mais surtout ses 500Nm disponible dès 1600tr/min, on a un break qui reste dynamique et agréable à la conduite même chargé. Bien entendu, la vivacité est moindre par rapport au 6 cylindres, mais notre 4 cylindres se montre très largement suffisant pour rouler avec suffisamment de réserve pour pouvoir doubler ou s'engager sur une voie rapide sans encombre. Le choix d'un moteur ou de l'autre, outre le côté plaisir de conduite, sera davantage dicter non par le volume mais par la masse du chargement souvent transporté. Pour un roulage mixte et comparable, le 4 cylindres gagne par contre sur le terrain de la consommation avec environ 8L/100km, soit 1.5L de moins que le 6 cylindres.

Photo Mercedes E250 CDI Break modèle 2010
Photo Mercedes E250 CDI Break modèle 2010

Pour le plaisir de conduite, qu'on recherche du confort, de la facilité avec son chargement, ou un peu de sportivité, on peut opter pour des suspensions en mode sport ou confort. Ce système AIRMATIC propose 2 niveaux (contre 3 sur le V6) avec le petit bouton placer à coté du levier de vitesse. On peut aussi passer les rapports à la main avec le levier, la boîte veille tout de même au respect d'une plage idéal de régime moteur. C'est très appréciable lorsqu'il y a un dénivelé important pour profiter du frein moteur en descente ou au contraire, maintenir un régime moteur un peu élevé pour monter plus facilement. Le reste du temps c'est inutile, on laisse faire la boîte automatique qui assure un bon compromis entre confort et agrément de conduite. La E250 reste dynamique avec des changements de rapports assez discrets. Ce break bénéficie des équipements arrivés avec le renouvellement de la Classe E, toutes carrosseries confondues. On trouve notamment le rappel des limitations de vitesse au tableau de bord qui fonctionne pas mal du tout, la détection de somnolence ou encore le Parktronic qui permet à la voiture de savoir si oui on non, on a des chances de rentrer dans la place de parking qu'on a trouvée ! La caméra de recul peut se montrer très utile si vous roulez souvent avec un chargement important qui masque la visibilité du rétroviseur central.

Cette Classe E Break offre une capacité de chargement très importante tout en conservant un excellent niveau de confort, semblable à ce qu'on trouve sur la berline. Avec des dimensions conséquentes de 4,89m de long, 1.85m de large et 1.51 de haut, ce Break offre une capacité de chargement maximale de 1950 litres et de 575kg ! Pour obtenir ce volume, on appuie sur le bouton de déverrouillage en haut des dossiers de la banquette 2/3-1/3 pour qu'ils s'abaissent. Le plancher est plat une fois les dossiers pliés. Sur les photos, vous verrez les rails d'arrimage de l'Easy-Pack. Ces rails sont particulièrement utiles lorsque le chargement ne remplit pas tout l'espace. On peut facilement compartimenter et fixer les objets à l'aide de sangles à enrouleurs. Le bémol est sans doute le hayon à commande électrohydraulique. La télécommande permet de l'ouvrir et un bouton sur le hayon de le refermer. Lorsque le chargement vient assez près du hayon une fois fermé, celui-ci ne veut pas se fermer justement ! Impossible de le «claquer» ni de forcer sa fermeture, il faut impérativement garder un espace suffisant entre le chargement et le hayon. Toutefois, ce grand espace de chargement permet de nombreuses configurations. Avec la banquette arrière en place, le contenu du coffre est protégé des regards indiscrets par un grand cache-bagages très pratique. Il se soulève complètement à l'ouverture du hayon et redescend automatiquement lorsqu'on le ferme. On peut aussi le laisser à une position fixe, mais c'est très pratique lorsqu'on cherche quelque chose dans ce vaste coffre, de ne pas avoir ce cache-bagages sous le nez ! Si vous avez de nombreux enfants, vous pouvez aussi opter de sacrifier le coffre pour mettre une troisième rangée de sièges rabattables pour accueillir deux enfants de plus (1.40m et 50kg maxi) et donc d'avoir 7 places.

Photo Mercedes E250 CDI Break modèle 2010
Photo Mercedes E250 CDI Break modèle 2010

Bilan

La Mercedes Classe E Break est identique quelle que soit la motorisation, elle adopte les mêmes codes esthétiques que la gamme Classe E, notamment avec cet avant nettement plus dynamique que celui de sa devancière. L'arrière est bien entendu spécifique au break, mais on retrouve tout de même les feux identiques à toutes les Classe E. De l'avis d'amateurs de Classe E break, on retrouve avec cette génération, le volume qu'on connaissait. Le volume de 1950 litres est conséquent et facilement utilisable grâce au plancher plat et à la manipulation aisée des dossiers. L'Easy-Pack est presque indispensable pour profiter pleinement de cette espace de chargement, mais c'est en option. Le bémol du hayon électrohydraulique est qu'il faut impérativement garder suffisamment d'espace à l'arrière pour qu'il se ferme, impossible de le claquer. La motorisation du 4 cylindres n'a pas à rougir en termes de performance face au 6 cylindres du E 350 CDI essayé précédemment (devenu E 300 CDI avec la nouvelle nomenclature). L'écart de puissance est réduit et celui du couple aussi par rapport au E300. Le gain sur la consommation est en revanche sensible puisqu'on perd presque 1.5L pour s'approcher assez facilement des 8L/100km en faisant un peu attention à avoir une conduite sans trop de brutalité. Cette Classe E Break propose donc une possibilité de chargement important ou celle d'avoir 7 places si besoin en optant pour une rangée de sièges supplémentaire (pour des enfants uniquement). Le 4 cylindres de cette Mercedes E250 apporte un agrément de conduite suffisant en comparaison avec le 6 cylindres, c'est certainement un choix de raison pour ce break qui assure toujours un excellent confort pour les grands rouleurs.

Photo Mercedes E250 CDI Break modèle 2010
Photo Mercedes E250 CDI Break modèle 2010

Photo Mercedes E250 CDI Break modèle 2010
Photo Mercedes E250 CDI Break modèle 2010

Photo Mercedes E250 CDI Break modèle 2010
Photo Mercedes E250 CDI Break modèle 2010

On aime bien

  • Moteur sobre et efficace
  • Espace fonctionnel
  • Volume de chargement

On aime moins

  • Easy-Pack vraiment pratique mais en option
  • Fermeture hydraulique du coffre
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Mercedes E250 CDI Break modèle 2010

Tarif (novembre 2010)47 800 €
Puissance204ch à 4200tr/min
Couple500Nm de 1600 à 1800tr/min
Emissions CO2159g/km
Poids (constructeur)1845kg en ordre de marche
Réservoir/Consonc / 8.5L aux 100km

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Mercedes E250 CDI Break modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran Mercedes E250 CDI Break modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600