Essai Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Berline, coupé, break ou cabriolet la Mercedes Classe E se décline dans toutes les carrosseries possibles chez la marque à l'étoile. Après un premier essai de la Classe E350 CDI cabriolet équipée d'un 6 cylindres diesel, c'est avec la motorisation qui fait le plus gros de vente que nous prenons le volant. L' E250 CDI cabriolet est équipée d'un moteur 4 cylindres de 204 chevaux. En dehors de la motorisation, on retrouve tout ce qui fait le charme d'un véritable cabriolet avec une capote en toile et quatre vraies places pour profiter de la route et des senteurs de l'automne avec toute la famille. Le nouveau Mercedes Classe E Cabriolet remplace le CLK, il repose sur la même plate-forme que le coupé Classe E qui est issue de la Classe C. La dénomination particulière de CLK disparait du catalogue du constructeur allemand. Le but de cette plate-forme plus vive à la conduite est de retrouver au volant le plaisir de conduite d'une voiture dynamique, un trait de caractère qu'elle devrait partager avec le coupé, les deux carrosseries les plus sportives de la nouvelle Classe E. Pour profiter des bienfaits du soleil toute l'année ou presque, Mercedes a équipé sa Classe E Cabriolet de l'Airscarf présent sur le SL et le SLK, mais avec une petite amélioration. Ce n'est pas tout, puisque ce cabriolet quatre places est équipé du tout nouveau système Aircap destiné à protéger les passagers des places arrière des turbulences et de la fraicheur de l'air...

Photo Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010
Photo Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010

Le moteur 4 cylindres en ligne diesel de 2143cm3 développe 204 chevaux à 4200tr/min mais surtout un couple important de 500Nm dès 1600tr/min. Ce couple maximal n'est disponible que sur une toute petite plage de 200tr/min. L'allonge est réduite mais on bénéficie de bonnes reprises pour rendre le voyage certes plus dynamique que sportif, mais toujours agréable. On peut bien entendu compter sur la boîte de vitesses automatique pour gérer au mieux la disponibilité du moteur avec un savant mélange d'agrément et de tonicité. Disposant d'un couple conséquent, de changements de rapports discrets et d'un châssis assez vif, cette Classe E250 cabriolet permet d'opter pour une conduite un peu engagée ou de se laisser bercer par le voyage dans un rythme suffisant. En l'augmentant (le rythme), la sonorité se fait plus présente mais ne se montre pas trop gênante si le son d'un diesel dans un cabriolet ne vous enthousiasme guère. C'est le cas décapoté mais aussi capoté grâce à l'excellente insonorisation de la Classe E Cabriolet. Avec du couple mais une allonge un peu réduite, on opte rapidement pour se laisser transporter en profitant du grand air, emporté par un moteur discret lorsqu'on ne le brusque pas et pourtant très efficace. Côté style, extérieurement on retrouve toutes les caractéristiques des autres Classe E. C'est aussi le cas à l'intérieur avec un excellent confort et un équipement ultra complet qui était arrivé en même temps que la Classe E berline : Attention Assist, détecteur d'angle mort, Distronic Plus, etc.

Quelle que soit sa motorisation, le principal intérêt de cette Classe E Cabriolet, en plus de sa ligne à la fois moderne par son coup de crayon et traditionnelle avec cette jolie capote en toile, réside dans le fait de pouvoir profiter des joies d'un cabriolet à quatre adultes. Contrairement à de nombreux cabriolets quatre places où les deux à l'arrière ne conviennent qu'à un enfant en raison du manque de place pour les jambes, la Classe E sait recevoir ! Même en mesurant 1m80, on n'a pas les genoux dans le dossier du siège avant et l'ergonomie du siège est excellente. Il ne manque que le chauffage de nuque (Airscarf) ou les sièges chauffants pour être au même niveau de confort qu'à l'avant. En plus de l'Airscarf qui maintenant s'oriente, Mercedes innove en proposant le fameux Aircap découvert en même temps que ce cabriolet. L'Aircap est un déflecteur qui se déploie tout en haut du pare-brise sur toute sa largeur, pour créer un flux d'air protecteur pour les 4 places. Ce n'est pas automatique, il faut appuyer sur un bouton à l'avant à côté des autres boutons pour manoeuvrer la capote. A l'avant, les petits mouvements d'air qu'on pouvait sentir disparaissent. A l'arrière, c'est encore plus perceptible puisque le flux d'air gagne environ 20cm en hauteur et protège parfaitement en mesurant environ 1m65. Au-delà, les remous existent toujours un peu tout en étant fortement atténués, mais ceci dépend bien entendu de votre taille de buste ! Enfin, pour mieux se protéger ou s'exposer à l'arrière, on peut baisser ou remonter les deux appuie-têtes ainsi que le filet anti-remous. Celui-ci est lié aux appuie-têtes et masque un peu la vue dans le rétroviseur central lorsque la capote est fermée. S'il y a une climatisation séparée pour les passagers à l'arrière, il faudra toutefois demander au conducteur de manoeuvrer ces appuie-têtes, le bouton est à l'avant sur la console centrale. Pour nettoyer ce formidable piège à insectes qu'est l'Aircap, il faut penser à le sortir avant de passer la voiture sous le jet. Deux autres boutons accompagnent celui de l'Aircap : un pour descendre (ou remonter) les quatre vitres d'un coup et un pour couvrir ou découvrir la Mercedes. La manoeuvre s'effectue en 20 secondes. Une fois couverte, la hauteur à l'arrière est un peu réduite pour les grands. Comme pour l'Aircap, ça va mieux en mesurant moins d'1m80. Mais le plus bluffant, en dehors de l'excellente qualité de la finition de cette capote en toile, est sans aucun doute l'isolation phonique. Certains coupés cabriolets (avec un toit rigide) ne font pas mieux. Il n'y a quasiment pas de bruit d'air et tous les sons extérieurs sont nettement atténués. Une fois couverte, en dehors du toucher bien entendu différent, on a l'impression d'être dans le coupé tellement l'insonorisation est parfaite !

Photo Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010
Photo Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010

Bilan

La nouvelle Mercedes Classe E berline avait apporté avec elle de nouvelles lignes, un nouvel agrément de conduite et un équipement électronique très complet. Le cabriolet disponible en 4 ou 6 cylindres en motorisations diesel (CDI BlueEfficiency), dernier né de la famille Classe E, ajoute indéniablement un complément d'élégance. Un esprit sport/chic avec la dynamique du coupé et cette très jolie capote en toile à la fois classique dans son style et très moderne techniquement par l'excellente insonorisation qu'elle procure une fois fermée. Mercedes a travaillé avec sa Classe E cabriolet, à proposer un cabriolet pour quatre utilisable toute l'année ou presque d'après la marque, le résultat est pertinent. Voyager à l'avant, sans veste ni manteau ni même un pull par une petite dizaine de degrés, c'est effectivement possible et même agréable en combinant le siège chauffant, le chauffage, l'Airscarf pour la nuque et l'Aircap pour la tête. A l'arrière dans les mêmes conditions, jusqu'à un taille d'1m65 c'est très correct, non pas à cause de la place disponible mais plutôt des mouvements d'air sur la tête même avec l'Aircap déployé. Quoi qu'il en soit, la protection est étonnamment efficace et permettra à toute la famille de profiter de la route en cabriolet bien plus souvent qu'avec le précédent CLK ou d'autres cabriolets (ou coupés cabriolets) concurrents. Cette motorisation 4 cylindres de 204 chevaux apporte surtout un couple important de 500Nm dès 1600tr/min au E250 CDI. L'auto est suffisamment dynamique pour profiter d'une conduite agréable avec une consommation raisonnable. L'agrément sans le désagrément pourrait-on résumer, c'est-à-dire que l'E250 CDI apporte ce qu'on attend d'un cabriolet 4 places sans excès, juste ce qu'il faut pour le plaisir de voyager cheveux au vent. En ajoutant l'excellente isolation phonique une fois la capote fermée qui fait oublier qu'on est dans un cabriolet, cette E250 CDI Cabriolet possède de sérieux atouts tant esthétiques que dynamiques.

Photo Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010
Photo Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010

Photo Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010
Photo Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010

Photo Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010
Photo Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010

On aime bien

  • Qualité de la capote en toile
  • Insonorisation capote fermée
  • Confort avec Aircap et Airscarf

On aime moins

  • Aircap pour les grands à l'arrière
  • Filet ant remous permanent
  • Son du diesel sur un cabriolet
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010

Tarif (octobre 2010)50 900 €
Puissance204ch à 4200tr/min
Couple500Nm de 1600 à 1800tr/min
Emissions CO2162g/km
Poids (constructeur)1815kg en ordre de marche
Réservoir/Consonc / 7,5L aux 100km
Poids tractable (freiné)1800kg
Volume du coffre300 - 390L
Diamètre de braquage11m
0 à 100km/h7,8s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran Mercedes E250 CDI Cabriolet modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600