Essai Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Mercedes offre un facelift à son GLK et de nouvelles motorisations. Souvent jugé trop typé baroudeur face à la concurrence qui propose des SUV plus élégants et policés, il devient plus «berline» sans pour autant perdre ses capacités tout-terrain, surtout si on opte pour le pack offroad. Pour s'en rendre compte, nous avons pris en main deux motorisations avec une transmission 4Matic et une boîte de vitesses 7G Tronic Plus : le 6 cylindres 350 CDI BlueEfficiency et le 4 cylindres 250 BlueTec avec son système de retraitement des gaz d'échappement pour ne rejeter que de l'eau et de l'azote. Ses lignes s'éloignent donc un peu plus du fameux G pour s'affiner légèrement et accueillir de nouveaux éléments comme les feux à LED à l'avant et à l'arrière dont le dessin est nettement plus recherché que sur la précédente génération. L'assise est toujours surélevée mais l'ensemble baisse de 2 cm pour un comportement plus agréable en usage routier. On peut gagner en garde au sol, près de 3 cm, avec le pack tout-terrain mais le comportement routier sera différent bien entendu. A l'intérieur, les changements sont bien plus importants. Finis les lignes taillées à la serpe pleines d'angles et de surfaces carrées qu'on retrouve généralement sur les véhicules très tout-terrain, on prend maintenant place à bord d'une véritable berline avec l'accueil et le confort qu'on trouve par exemple sur un Classe C avec de la hauteur sous le pavillon en plus. Notre essai est en deux parties : le GLK 250 BlueTec sur la route et les pistes, et le GLK 350 CDI BE (voir encadré) sur un parcours essentiellement tout-terrain et particulièrement gras vu les conditions météos qui auront permis de mettre à l'épreuve le pack offroad en option.

Photo Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012
Photo Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012

204 chevaux et 500 Nm de couple pour 6,5 L/100km, c'est que qu'annonce le nouveau 4 cylindres diesel avec son système BlueTec, c'est-à-dire exactement les mêmes valeurs que pour les diesel 250 CDI BlueEfficiency.

mercedes glk 350 cdi
Mercedes GLK 350 CDI
C'est en tout-terrain et sur une petite portion routière que le 350 CDI est utilisé. Le 6 cylindres de 265 chevaux et 620 Nm apporte un confort de conduite indéniable avec de la disponibilité et un confort auditif très différent, la sonorité du diesel se fait presque oublier. Il faut par contre ajouter de 0,5 à 1 litre aux 100 km de consommation. Hors des rubans d'asphalte, le couple du moteur est appréciable pour assurer une parfaite motricité sans forcer. Equipé du pack Offroad, le GLK passe sur des chemins bien creusés par les passages précédents et la météo exécrable, et gère les descentes à faible adhérence avec une grande facilité grâce au DSR sans avoir d'expérience TT. Dans le même esprit que son nouvel intérieur, le GLK ainsi équipé permet à chacun de se sortir d'une situation délicate, il suffit d'appuyer sur le bon bouton au bon moment.
. D'ailleurs à l'usage, cela ne change rien quel que soit le mode d'utilisation (Eco ou non), le moteur est disponible à bas régimes et bien entendu un peu plus sonore à haut régimes sans en apporter beaucoup plus. L'intérêt est de rester entre sa plage de couple maximal de 1600 à 1800 tr/min, jusqu'à environ 3500 pour profiter de tout l'agrément qu'il propose. La boîte 7G Tronic Plus est bien plus rapide et discrète que l'ancienne génération et permet d'évoluer dans le relief ou sur les grands axes avec un certain confort au ressenti comme à l'oreille. Bien entendu, même avec son châssis un peu plus bas, le nouveau GLK 2012 n'est pas transformé en véhicule de sport et une conduite un peu incisive en montagne ne lui convient pas trop, mais force est de constater qu'on peut aisément trouver un compromis alliant au mieux le rythme et le confort pour tout le monde. La consommation sur le roulage mixte était assez proche des 8 litres aux 100 km mais pour sa défense, en dehors des autoroutes, la route était dans le relief des Alpes donc on doit pourvoir faire mieux.

L'autre grande nouveauté de ce facelift est le changement radical à l'intérieur. On passe d'un habitacle inspiré par le G, presque rustre en exagérant un petit peu, à celui d'une berline que ce soit pour le dessin, les équipements de confort ou ceux de sécurité, des éléments qu'on retrouve sur les Classe E ou S. On trouve par exemple de série ou en option l'Attention Assist qui vous alerte en cas d'assoupissement, une caméra avec la vision à 360°, le régulateur de vitesse adaptatif, l'alerte d'angle mort, l'alerte de franchissement involontaire de voie, les phares intelligents, le parking automatique, le Command Online qui permet notamment d'avoir accès à tous les services connectés à Internet via un large écran couleur, etc. A cet équipement identique à ce qu'on peut trouver à bord d'une berline de la marque à l'étoile, Mercedes ajoute à son GLK des équipements spécifiques aux 4 roues motrices comme le contrôle de stabilité de la remorque pour éviter les embardées, l'ESP 4ETS pour la motricité ou encore les éclairages offroad. A bord, en dehors d'une assise plus haute et d'un certain roulis dans les courbes passées un peu vite, on bénéficie du même confort que dans une berline à l'avant mais aussi à l'arrière avec une place aux genoux et sous le pavillon particulièrement intéressante lorsqu'on transporte régulièrement des adultes ou des adolescents. Pour le style, on retrouve même les bouches d'aérations inspirées par la SLS. Enfin, le GLK conserve son volume de chargement et sa facilité pour prendre place à bord, en dehors de son style on est dorénavant davantage dans une berline que dans un SUV y compris avec le gabarit à la conduite, ce qui accentue encore le lien fait par le GLK entre la gamme des berlines et celle des SUV / 4x4 bien plus imposants chez Mercedes-Benz que ce petit nouveau.

Photo Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012
Photo Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012

Bilan

Le précédent Mercedes GLK était trop G ? La chose est corrigée, légèrement à l'extérieur par de petites touches notamment avec les optiques à LED, mais de façon assez importante à l'intérieur avec un équipement digne d'une autre berline dans la gamme du constructeur allemand. Que ce soit les équipements de sécurité ou de confort, on peut avoir tout ce qu'on trouverait à bord d'une berline avec une assise plus haute et plus de facilité pour y prendre place. Même les aérateurs de la SLS sont là avec une petite variante ! Le bloc 4 cylindres diesel 250 BlueTec s'enquiert tout-à-fait correctement d'un usage mixte avec une certaine sobriété, mais on préfère tout de même le 6 cylindres 350 CDI BlueEfficiency par le surcroit de disponibilité et de discrétion qu'il propose pour rouler à la même allure. C'est d'autant plus appréciable dans le relief et en tout-terrain où il n'est pas nécessaire d'appuyer de trop sur l'accélérateur pour se relancer, on gagne en confort de conduite et en agrément même si le choix du 4 cylindres est certainement le choix de la raison par excellence avec les performances honorables qu'il propose. Même s'il est devenu plus civilisé dans son style et son accueil, le GLK reste avant tout un G avec de bonnes capacités hors du réseau bitumé. Si seuls la garde au sol un peu élevée (-2cm par rapport au précédent) et la transmission 4 roues motrices 4MATIC ne suffisent pas, vous pouvez l'équiper du pack Offroad (+ 3cm de garde au sol) avec les commandes qui s'adaptent à cet usage par la simple pression d'un bouton, un affichage complet sur l'écran du Command Online des informations 4x4 (angle de braquage, inclinaison, etc.) et même le contrôle automatique de la vitesse en descente (DSR). De quoi transformer le SUV des villes en 4x4 des champs avec d'étonnantes capacités en tout-terrain même si ce n'est pas un véritable franchisseur. Le nouveau GLK arrive fin juin en concession à partir de 48200€ pour le 250 BlueTec et 52200€ pour le 350 CDI BlueEfficiency.

Photo Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012
Photo Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012

Photo Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012
Photo Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012

Photo Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012
Photo Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012

essai Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012
Essai Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012

On aime bien

  • Le confort en nette hausse
  • La conduite moins SUV
  • L'agrément général
  • L'option Offroad pertinente

On aime moins

  • Le style toujours baroudeur
  • Le roulis en conduite vive
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012

Tarif (juin 2012)48200€ (52200€ 350 CDI BE)
Puissance204 ch à 4200 tr/min (265 ch à 3800 tr/min)
Couple500 Nm de 1600 à 1800 tr/min (620 Nm de 1600 à 2400)
Emissions CO2169 g/km (183 g/km)
Poids (constructeur)1925 kg à vide
Réservoir/Conso59 L / 8L (8,5L) aux 100km
Poids tractable (freiné)2400 kg (2500 kg)
Volume du coffre450 - 1550 L
Diamètre de braquage11,65 m
0 à 100km/h8s (6,4s)

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012

Fond d'écran

fond d'écran Mercedes GLK 250 BlueTec modèle 2012
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600