Essai Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012

Réalisé par Jean-Michel Lainé

On avait découvert il y a deux ans avec le concept SR1, ce qu'allait être les lignes de la nouvelle Peugeot 208 en totale rupture avec ses devancières. Il est vrai que si la 207 s'était montrée assez timorée dans ses évolutions stylistiques en comparaison avec la 206, ce n'est pas le cas de cette 208. Il n'y a pas que la ligne qui change, ses dimensions évoluent tout comme sa masse, et pas qu'un peu ! La Peugeot 208 perd une centaine de kilos et 7 cm par rapport à la 207 pour repasser sous la barre des 4 mètres de long. Malgré cela, les places arrière gagnent 5 cm et le volume du coffre 15 litres grâce à de tous nouveaux sièges. A l'intérieur, l'ambiance est tout autre aussi que se soit dans l'ergonomie, la qualité des matériaux ou dans les équipements, tout évolue nettement. L'autre point intéressant, est qu'elle perd (en moyenne sur la gamme) 110 kg pour tendre vers la tonne tout en conservant tous les équipements modernes qu'on attend d'une citadine, voire même bien plus avec son nouvel écran tactile connecté. Avant la découverte du tout nouveau moteur 3 cylindres essence qui ne manque pas d'intérêt, voici l'essai du 1.6 diesel, en 92 et 115 chevaux, largement représenté sur nos routes.

Photo Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012
Photo Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012

Les lignes avec ses plis marqués et ses multiples joncs chromés sont dans la tendance du moment qu'on retrouve notamment sur des modèles de gamme supérieure chez le constructeur de Sochaux ou chez Citroën avec ses DS par exemple. A l'arrière, les feux reprennent l'idée des 3 griffes lumineuses initiée sur la 508 mais avec un trait de LED pour les souligner, alors qu'à l'avant, les feux diurnes viennent maintenant en sourcils sur les phares. Autre nouveauté propre à cette 208, la calandre flottante se réduit. Elle s'agrémente d'une grille au style soigné et de chromes pour alléger son dessin. A l'intérieur, le tableau de bord passe désormais au-dessus du volant. Celui-ci est de bien plus petite taille pour offrir une sensation un peu plus dynamique à la conduite et limiter l'amplitude des mouvements afin d'accroître le confort en ville. A l'usage, même si le siège du conducteur et le volant se règlent sur tous les axes, la visibilité de la partie basse du tableau de bord n'est pas forcément facile selon votre taille alors que le petit volant est très agréable en préemption.

Dès le deuxième niveau de finition, on profite de l'écran tactile qui s'installe élégamment en haut de la console centrale. Son utilisation est facile et animée pour accentuer la fluidité de l'interface. Il permet aussi de piloter son lecteur MP3 branché sur un des deux ports USB disponibles et de connecter son téléphone en Bluetooth pour profiter du téléphone main libre. A noter que s'il y a deux prises USB, il n'y a qu'une seule prise 12V de type allume-cigare en bas de la console centrale juste devant un rangement de bonne taille qui permet de laisser tout un tas de petits bazars ...

peugeot 208 e hdi 68 bmp5
Peugeot 208 1.4 e-HDi 68 BMP5
Le plus petit moteur diesel de la gamme est également disponible avec la boîte manuelle pilotée à 5 rapports pour atteindre 87g/km de CO2. Les changements de rapports sont toujours automatiques et sans doute un peu moins marqués, mais la lenteur comme l'à-coup restent les inconvénients majeurs de cette boîte sans compter qu'ainsi motorisée, la 208 est nettement plus bruyante. Un moteur à réserver à ceux qui mettent le prix d'achat en premier critère sur un diesel.
Cet écran tactile n'est pas sans rappeler les smartphones les plus récents dans leurs fonctionnements mais aussi dans les services. Souvenez-vous de Peugeot qui accompagnait son service d'appel d'urgence de la possibilité de joindre un centre d'appel pour des questions autres que le dépannage de la voiture. Cette boutique d'application (Peugeot Connect Apps) en est la version moderne qui fonctionne en temps réel en Europe sans frais de roaming. Il y en aura une dizaine au lancement cet été, dont une particulièrement intéressante pour une citadine, qui permettra d'afficher le nombre de places libres dans les parkings.

Photo Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012
Photo Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012

A la conduite, le bloc 1600 e-HDi n'est pas une nouveauté mais, en 92 chevaux avec sa boîte manuelle à 5 rapports ou en 115 (BM6 rapports), on découvre une toute autre voiture bien plus facile. Ce qui change est la légèreté de la prise en main avec la perte de près de 110 kg en moyenne qu'on ressent par exemple dans l'inscription en courbe. Si la plateforme emprunte de nombreuses caractéristiques à la 207, on trouve toujours un excellent toucher de route pour une citadine d'autant que cette perte de poids autorise un tarage des suspensions qui favorise le confort sans nuire à cette dynamique de conduite. Pour un usage essentiellement citadin, on apprécie bien évidemment les volumes réduits de ce nouveau dessin. En passant sous les 4 mètres de long, Peugeot stoppe l'inflation des dimensions de génération en génération qui procurait certes plus d'espace à bord mais aussi plus de difficultés pour circuler au coeur des villes. Enfin le système d'arrêt et redémarrage du moteur aux feux avec cet alterno-démarreur est toujours aussi discret et efficace lors des remises en route ce qui avec les pneus verts et l'allègement général, fait passer à 98g/km de CO2 le HDi 92 chevaux et 99g/km le HDI de 115 chevaux plus onctueux à l'usage et discret dans l'habitacle avec sa boîte à 6 rapports.

Bilan

On serrait tenter de résumer d'un regard lointain que la 208 n'est que la remplaçante de la 207 qui elle-même remplaçait la 206, la 205, etc. Ce serait bien simpliste. Bien entendu esthétiquement tout change, avec une certaine audace stylistique qu'on ne peut que saluer après une transition de la 206 à la 207 qui était bien peu osée. La Peugeot 208 change tout, et dans tout on inclut l'extérieur, l'intérieur et la conduite, pas moins ! A l'intérieur, elle offre un peu plus de place à l'arrière (+5 cm) grâce à de nouveaux sièges et une toute autre ergonomie avec un nouveau tableau de bord au-dessus du petit volant (ou derrière selon votre taille donc pas très lisible), ainsi qu'un écran tactile au sommet de la console centrale regroupant toutes les fonctions d'info-divertissement, de navigation et de téléphonie à la façon d'un smartphone dès le deuxième niveau de finition. On aussi apprécie la possibilité sur cette 208 d'avoir un toit vitré toujours agréable pour profiter d'une belle lumière. On pourra dès l'été 2012 accéder à des services connectés (une dizaine au départ) qui donneront par exemple les disponibilités dans les parkings souterrains en temps réel moyennant un forfait mensuel mais sans roaming depuis l'Europe. Mais le plus intéressant pour une citadine, c'est qu'elle retrouve des dimensions plus raisonnables (-7 cm) et qu'elle s'allège d'un peu plus de 100 kg. Ceci permet de réduite les émissions de CO2 mais surtout d'être bien plus agréable à manier en ville. Enfin, Peugeot fait un effort sur le prix puisque la nouvelle 208 débute à 11950 euros en essence (VTi 68 BM5), soit près de 1000€ de moins que la 207 Access équivalente sans aucune aide. Agréable à conduire et soignée en design, la 208 se démarque de la 207 de belle manière.

Photo Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012
Photo Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012

Photo Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012
Photo Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012

Photo Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012
Photo Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012

essai Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012
Essai Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012

On aime bien

  • L'intérieur vraiment sympa
  • La tenue de route efficace
  • L'alterno démarreur discret

On aime moins

  • La visibilité du tableau de bord pour les grands
  • Pas de lecteur CD, ni démarrage sans clé
  • Accoudoir central assez haut
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012

Tarif (mars 2012)16800€ pour le 92ch (19750€ pour le 115ch)
Puissance92ch à 4000tr/min (115ch à 3600tr/min)
Couple230Nm (270Nm) à 1750tr/min
Emissions CO298g/km (99g/km)
Poids (constructeur)1080kg (1090kg) à vide
Réservoir/Conso50L / 6,5L aux 100km
Volume du coffre311 à 1152 L
0 à 100km/h10,9s (9,7s)
80 à 120km/h11,8s en 5e (13,9s en 6e)

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012

Fond d'écran

fond d'écran Peugeot 208 1.6 e-HDi 92 et 115 modèle 2012
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600