Essai Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010

Réalisé par Stéphane Gautier

Lors de la présentation à Francfort en septembre 2007 du concept car Peugeot 308 RCZ, l'accueil qui a été fait à ce petit coupé sport fut plus que chaleureux. On ne parlera pas de triomphe mais quand même, c'était bien plus qu'un succès d'estime, tant de la part des journalistes qui avaient fait le déplacement que des visiteurs. Avec une telle base stylistique Peugeot aurait donc été bien mal inspiré de trop revoir la copie du RCZ. Aussi s'est-il contenté de rester au plus près du coupé de salon au moment de lancer les études du modèle de série.

Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010
Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010

C'est donc avec grand plaisir que nous retrouvons le style athlétique du concept d'origine sur ce Peugeot RCZ de production. Une carrure solide, un look puissant et racé qui se remarque immédiatement dans le flot de la circulation. Une gueule quoi, qui se distingue au premier coup d'oeil par ses deux grandes arches de toit façon aluminium brossé et son double bossage de vitre arrière qui se prolonge vers l'avant. Un effet de style rendu possible par l'expertise du maître verrier Saint Gobain qui réalise cette vitre de custode. Du concept car d'origine, la RCZ de série reprend également la calandre béante, les feux à diodes et surtout les arches de roues renflées qui accueillent des jantes généreuses et affleurantes. De quoi asseoir visuellement ce petit coupé sport et le river au sol par la grâce également de voies élargies et de gomme généreuses.

Avec une telle esthétique on s'attend évidemment à ce que ça cause sous le capot de ce Peugeot RCZ. Et c'est le cas. Disponible pour l'été 2010, cette version 200ch du désormais connu quatre cylindres 1.6 THP anime plutôt efficacement le petit coupé. Par rapport à la version 156ch que nous n'avons pas encore eu l'occasion d'essayer, le quatre cylindres à injection directe voit sa pression de suralimentation augmenter. Il adopte également une levée variable des soupapes d'admission couplée à un déphasage des arbres à cames d'admission et d'échappement. Ainsi revu ce bloc assure des relances musclées à n'importe quel régime. Fort de ses 200ch et 275Nm de couple, il se montre souple et disponible et "pousse" puissamment jusqu'au rupteur tout en exhalant un râle rauque enthousiasmant obtenu grâce à une membrane à l'admission baptisée "Sound System" . Cette pêche de bon aloi est toutefois distribuée de manière très linéaire, très civilisée, certainement la rançon d'une courbe de couple arasée de 1500 à près de 5000tr/min.

Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010
Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010

Dispensé de coups de butoir intempestifs, le châssis qui dispose de voies élargies par rapport à celui de la 308 dont il dérive et de combinés ressorts/amortisseurs raffermis n'a aucun mal à offrir un comportement de très haut niveau. Rigoureux, il se montre un peu ferme à basse vitesse voire trépidant sur mauvais revêtement, mais dès que le rythme s'accélère la RCZ 200 ch s'envole et survole trous et bosses sans jamais être déstabilisée. Ce coupé bénéficie d'un grip mécanique élevé. Le train arrière est rivé au sol et même un lever de pied intempestif, une conduite un peu hachée, ne parviennent pas à l'ébranler. Les mouvements de caisse sont parfaitement maîtrisés, les appuis francs, le sous virage très contenu. Ce coupé sport profite en outre d'un train avant incisif et précis qui permet des placements au millimètre. Equipée de grands disques de freins avant de 340 mm, de surcroît ventilés, la RCZ 200ch est une redoutable freineuse, et les routes de montagne comme celles où s'est déroulé cet essai ne lui font pas peur.

Bien maintenu dans le siège baquet, réglable en tous sens comme le volant, on prend beaucoup de plaisir à la conduite voire au pilotage de ce coupé sport signé Peugeot. Une RCZ qui sait également se montrer très prévenante en temps normal grâce à un habitacle "cocon" assez silencieux. Bien fini, sa présentation n'est peut-être pas tout à fait au niveau de celle de la concurrence mais certains détails comme les entourages de cadran en métal ou la planche de bord revêtue cuir ou aspect Nubuck (Technotep) surprennent agréablement. La planche de bord reprise de la 308 s'intègre plutôt bien dans un ensemble coquet et bien conçu. L'ensemble climatisation/chauffage bizone efficace fait partie de la dotation de série de la RCZ comme le limiteur/régulateur de vitesse, le pédalier alu, le volant sport en cuir ou le système audio radio CD/MP3 "Wip Sound" ainsi que le Peugeot Connect SOS, nouveau système d'alerte fonctionnant déjà dans 10 pays européens. Un équipement qui peut être complété par un ensemble téléphone/GPS à grand écran couleur (2000€) ou hi-fi by JBL (500€). Revendiquant un statut de coupé 2+2, la Peugeot RCZ aura bien du mal à accueillir plus que de jeunes enfants à l'arrière (fixations Isofix). Les adultes qui parviendront à s'y installer n'aura vite de cesse d'en sortir. Les dossiers de la banquette ont en revanche l'avantage de se rabattre ce qui permet alors de porter la contenance du coffre de 321 à 599 dm3. De quoi y rentrer un VTT, à condition de démonter la roue avant.

Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010
Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010

Bilan

Ce coupé sport Peugeot RCZ 1.6 THP 200ch est en définitive une réussite. Avec son châssis exemplaire et sa motorisation vigoureuse, il procure énormément de plaisir à son conducteur, voire à son pilote. Bien sûr on aurait apprécié davantage de vivacité dans son comportement mais les ingénieurs châssis de Peugeot ont choisi de plaire et de sécuriser le plus grand nombre. Les pilotes feront avec, les autres se sentiront en confiance. La motorisation aurait également mérité, à nos yeux, un brin de folie supplémentaire, une crête de couple, une envolée de puissance. Pour le plaisir uniquement, car pour le reste l'efficacité est là. Bien rempli, relativement alerte, le quatre cylindres 1.6 THP anime plus qu'efficacement ce coupé sport. Il est de plus bien servi par une boîte de vitesse correctement guidée et suffisamment rapide en toutes circonstances. Pour le reste le style de ce coupé mais aussi son équipement, le tout au regard de son prix assez contenu, font de ce coupé Peugeot RCZ 1.6 THP 200ch un choix de premier ordre. Malheureusement il vous faudra attendre un peu avant de passer commande. Cette version 1.6 THP 200ch du coupé sport RCZ ne sera en effet pas disponible immédiatement, Peugeot prévoit en effet le lancement préalable des versions 1.6 THP 156 ch et 2.0 HDI FAP. Des versions affichées à respectivement 27400 et 29900 euros quand la version 1.6 THP 200ch ne dépassera que de peu les 30000 euros à son lancement dès cet été.

Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010
Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010

Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010
Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010

Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010
Photo Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010

On aime bien

  • Tenue de route efficace
  • Esthétique réussie
  • Tarif contenu

On aime moins

  • Moteur linéaire
  • Comportement très (trop) stable
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010

Tarif (été 2010)30000€ (environ)
Puissance200ch à 5500tr/min
Couple275Nm à 1700tr/min
Frein avantDisques 340x30mm
Frein arrièreDisques 290x12mm
Emissions CO2159g/km
Poids (constructeur)1297kg à sec
Réservoir/Consonc / 6,9L aux 100km
0 à 100km/h7,5s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran Peugeot RCZ 1.6 THP 200 modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600