Essai Porsche Cayenne S modèle 2010

Réalisé par Jean-Michel Lainé

En 2003, le Porsche Cayenne annonçait l'arrivée en fanfare de la marque dans le monde des SUV d'une part et dans celui des voitures avec quatre vraies places d'autre part. Deux mondes où on n'attendait pas Porsche à l'heure où la Panamera n'était même pas envisagée. En 2010 après 7 années de présence sur le marché et pas moins de 270000 exemplaires vendus, Porsche donne un coup de jeune au Cayenne. Les changements ne portent pas que sur le style puisque Porsche a travaillé sur la réduction des masses et les motorisations pour les rendre plus économes, moins polluantes et plus performantes à la fois. En effet, en 2010 le Cayenne perd en moyenne 180kg et est maintenant proposé avec une motorisation hybride. Mais pour l'heure, voici le nouveau Porsche Cayenne S dévoilé à Genève en début d'année qui est arrivé en France en mai. Le V8 est accompagné d'une nouvelle boîte de vitesses automatique Tiptronic S à 8 rapports et du système Start&Stop qu'on est plus habitué à retrouver sur des petites citadines que sur un SUV haut de gamme.

Photo Porsche Cayenne S modèle 2010
Photo Porsche Cayenne S modèle 2010

Ce qui frappe lorsqu'on approche du nouveau Cayenne S, ce sont ses lignes bien plus fluides que sur la première version. Le dessin est allégé quel que soit l'angle sous lequel on regarde le Cayenne et pourtant il est plus grand : son empattement a été allongé de 40mm et il est un peu plus haut. On retrouve davantage le coup de crayon Porsche, plus proche d'un coupé que d'un SUV avec notamment tout le travail effectué sur l'arrière très nettement affiné. A bord, la console centrale accentue cette ambiance de cockpit d'avion avec tous les boutons qui tombent sous la main sans lever le coude. Porsche est toujours fidèle au principe d'un bouton pour une fonction, l'ensemble est très simple à utiliser. Le reste c'est-à-dire l'audio, la navigation, le trafic, etc. se commande directement depuis l'écran tactile en haut de la console. Au tableau de bord, le cadran droit permet d'afficher tout un tas d'informations comme la consommation, la radio écoutée ou plus utile, la navigation pour éviter de trop quitter la route des yeux. La sélection de ce qui s'affiche se fait depuis le volant. L'assise à bord et le nouveau dessin ne donnent pas du tout l'impression d'être à bord d'un SUV. En dehors du fait d'être assis en hauteur, on retrouve l'ergonomie d'une Panamera par exemple. A l'arrière, le maître mot est l'espace. Très confortablement installé dans la sellerie cuir, les passagers peuvent avancer ou reculer séparément la banquette sur 16cm et incliner le dossier en 3 positions. Le volume du coffre à commande électrique est toujours très généreux et on peut si besoin, gagner encore de l'espace en rabattant les dossiers.

La seconde génération de Porsche Cayenne arrive avec un équipement revu à la hausse. Un bouton permet de passer simplement le Cayenne S en mode Sport (suspensions, moteur, boîte etc) mais on peut aussi régler indépendamment chaque élément. Ainsi, différentes fermetés de suspensions, différents modes de transmission selon le terrain ou encore 5 hauteurs de châssis sont accessibles d'une simple pression sur un bouton devant le levier de vitesses. On adapte ainsi le véhicule aux conditions de la route ou de la piste, selon qu'on attaque un long voyage sur l'autoroute, des routes de campagne ou du franchissement sur les chemins. Le Cayenne possède en effet de vraies aptitudes en tout-terrain. Le PTM (Porsche Traction Management) et le PTV (Porsche Torque Vectoring) veillent à assurer une motricité idéale en tout-terrain, mais ce n'est pas tout. Le nouveau Cayenne est équipé d'un système d'alerte sur l'angle mort. L'étalonnage est parfait et permet une bonne anticipation avec une alerte qui correspond effectivement à la présence de quelque chose dans l'angle mort. Le nouveau GPS précis à 10m est aussi très appréciable en ville. Mais le plus surprenant est la présence d'un système Start/Stop pour couper le V8 lorsqu'on est arrêté un court instant, à un feu par exemple. Un petit pictogramme s'affiche au tableau de bord lorsque le moteur est coupé et bien sûr le compte-tours tombe à zéro. Non seulement tout se passe avec discrétion, la coupure comme la remise en route, mais la consommation s'en trouve bien entendu réduite. Dès qu'on relâche le frein, le moteur se remet en route et on peut s'élancer sans attendre.

Photo Porsche Cayenne S modèle 2010
Photo Porsche Cayenne S modèle 2010

SUV ou pas, le Cayenne S hérite de performances signées Porsche et cette nouvelle génération de motorisation ne déroge pas à la règle. Porsche annonce une consommation réduite de 23% sur le nouveau V8 de 4.8 litres qui passe cette année à 400 chevaux en gagnant 15 chevaux par rapport à l'ancienne version. Toujours aussi généreux en couple avec 500 Nm de 3500 à 5300tr/min, le V8 répond instantanément aux sollicitations, qu'on soit en mode Sport ou non. La différence vient surtout de la vivacité de cette réponse avec les changements de rapports de la boîte gérés différemment, mais le mode normal est très loin d'être mou pour autant... Avec les suspensions dans la bonne configuration, le Cayenne S est capable de se montrer aussi précis que véloce dans les enchaînements de virages même sur un mauvais revêtement. Bien entendu ses 2 tonnes à vide demandent d'anticiper mais l'assise en hauteur offre l'avantage de pouvoir le faire très facilement. La nouvelle boîte Tiptronic S à 8 rapports les enchaîne très rapidement sans à-coup ou presque, et n'hésite pas à en tomber plusieurs d'un coup. Par exemple, lorsqu'on s'est laissé mourir sur le 8ème rapport, un appui franc sur la pédale la fait passer en 2ème pour une relance instantanée . Si besoin on peut passer en mode manuel séquentiel pour changer les rapports soi-même depuis les commandes au volant très pratiques ou le levier. En tout-terrain on apprécie la possibilité de remonter la caisse et la fonction qui permet de gérer les descentes abruptes automatiquement. Le très important couple du V8 assure le maintien d'un régime régulier pour un maximum de motricité dans les passages difficiles.

Bilan

La nouvelle version du Porsche Cayenne, toutes motorisations confondues, rompt totalement ou presque avec sa devancière. Bien sûr on retrouve la qualité de l'accueil à bord à l'avant comme à l'arrière, ainsi que d'excellentes capacités routières et tout-terrain sur ce SUV haut de gamme aux performances à l'avenant, mais les nouveautés sont nombreuses. Tout d'abord le nouveau châssis avec son empattement plus long et cette nouvelle motorisation V8 apportent plus de dynamisme et de puissance au Cayenne S qui passe à 400 chevaux tout en diminuant sa consommation de 23% d'après Porsche. En effet, le système Start&Stop permet de consommer significativement moins en ville. Sa discrétion de fonctionnement est agréable et ne gêne en rien la conduite. L'équipement est revu à la hausse avec notamment le système d'alerte sur les angles morts qui fonctionne très bien ou encore le GPS précis à 10 mètres, idéal en ville. Avec une facilité de prise en main et de conduite accrue, le nouveau Porsche Cayenne S dispense toujours autant de sensations avec son V8 gorgé de couple. Si la première version a été un succès, le dessin bien plus fluide et cette seconde génération allège considérablement le Cayenne. A l'intérieur, si on fait abstraction de la hauteur de l'assise, on se sent installé à bord d'un coupé avec la vue sur le long capot. Avec sa console centrale inspirée par les commandes d'un cockpit d'avion et un excellent confort, le nouveau Cayenne donne envie de voyager loin. Le Cayenne des villes se montre plus civilisé avec une plus grande facilité de conduite et un système Start&Stop plus économe. De son côté, le Cayenne des champs accentue davantage encore le plaisir de conduite sur les routes ou les chemins, avec le son incomparable du V8 qui vous accompagnera à chaque accélération. Sport, TT et maintenant ville, à vous de choisir l'usage de votre SUV.

Photo Porsche Cayenne S modèle 2010
Photo Porsche Cayenne S modèle 2010

Photo Porsche Cayenne S modèle 2010
Photo Porsche Cayenne S modèle 2010

Photo Porsche Cayenne S modèle 2010
Photo Porsche Cayenne S modèle 2010

Photo Porsche Cayenne S modèle 2010
Photo Porsche Cayenne S modèle 2010

On aime bien

  • Performances en hausse
  • Ligne bien plus élancée
  • Accueil et instrumentation à bord

On aime moins

  • Sonorité un peu estompée
  • Attaque des freins
  • Boîtes à gants réduites
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique Porsche Cayenne S modèle 2010

Tarif (août 2010)74 115 €
Puissance400ch à 6500tr/min
Couple500Nm de 3500 à 5300tr/min
Frein avantDisques ventilés 360x36mm étrier 6 pistons
Frein arrièreDisques ventilés 330x28mm étrier 4 pistons
Emissions CO2245g/km
Poids (constructeur)2065kg à vide
Réservoir/Conso85L / 17L aux 100km
Poids tractable (freiné)3500kg
Volume du coffre (VDA)670-1680L
0 à 100km/h5,9s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Porsche Cayenne S modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran Porsche Cayenne S modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600