Essai Porsche Panamera S Hybride modèle 2012

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Avec sa nouvelle Panamera S Hybrid, Porsche applique à sa GT 4 portes 4 places la solution technologique découverte sur le Cayenne S hybride, c'est-à-dire le couplage d'une motorisation V6 essence et d'un moteur électrique. L'intérêt est d'offrir des performances proches de la Panamera S avec son V8 mais avec une consommation et des émissions de CO2 qui tendent vers la Panamera V6. En effet, la nouvelle S hybride annonce 380 chevaux de puissance combinée, soit 80 de plus que le V6 et seulement 20 de moins que le V8 mais avec un taux de CO2 réduit de presque 100g/km par rapport à celui-ci. Avec ses 159g/km, cet hybride permet d'échapper au malus annuel dont le seuil est abaissé à 190g/km en 2012 (contre 245 en 2011) alors que le malus à l'achat est maintenu à 750€. Pour le reste, cette motorisation ne change en rien les caractéristiques pratiques de la Panamera avec notamment un excellent accueille pour 4 personnes et un coffre suffisamment grand qui peut être agrandi en rabattant les dossiers à l'arrière. A la conduite, cette Porsche qui passe le 0 à 100 km/h en 6 secondes et atteint les 270 km/h, affiche toutefois sa singularité.

Photo Porsche Panamera S Hybride modèle 2012
Photo Porsche Panamera S Hybride modèle 2012

L'hybridation combine un moteur 3.0 V6 essence suralimenté de 333 chevaux et un moteur électrique de 47 chevaux qui peuvent travailler conjointement ou distinctement. Une batterie nickel hydrure métallique stocke l'énergie qui est notamment récupérée lors des phases de décélération. L'ensemble est associé à une boîte automatique Tiptronic S à 8 rapports avec un étagement différent de celle qui équipe le Cayenne hybride. Comme au volant de celui-ci, il est possible de suivre le fonctionnement de la chaîne cinématique sur l'écran de la console centrale ou sur le cadran droit du tableau de bord. Le mode tout électrique peut fonctionner 2 kilomètres selon la marque, concrètement, on peut évoluer au tout électrique dans un parking ou dans une petite rue sans souci, mais aussi sur l'autoroute et ce jusqu'à 165 km/h (156 sur le Cayenne) grâce au mode Croisière. Pour en profiter, il suffit de se placer en mode normal et de conserver une allure constante pour que le moteur thermique se coupe : il ne reste que le bruit du vent et du roulement pour vous accompagner, c'est étonnant. En ville dans les embouteillages, le moteur électrique et le système Stop & Start permettent de faire baisser significativement la consommation.

Malgré ses nouvelles prétentions en termes d'écologie qui rendent cette Panamera plus économique au quotidien, on reste avant tout au volant d'une Porsche. Cet hybride est d'ailleurs équipé de série de suspensions pneumatiques adaptatives avec le système actif PASM et de la direction Servotronic. On ne profite certes pas de la sonorité du V8, mais l'association de notre V6 et de son moteur électrique offre des performances assez proches d'où la dénomination S. L'accélération et les reprises vigoureuses s'accompagnent du son du V6 , les suspensions restent confortables même en mode Sport ce qui est loin d'être le cas d'autres berlines premium à vocation sportive, et la direction est des plus précises avec d'excellentes remontées d'informations sans parasites. Le plus difficile lorsqu'on quitte les grands axes n'est pas d'imprimer un bon rythme avec cette auto particulièrement agile au regard de ses dimensions, mais plutôt de bien se placer tant la voiture semble large avec son impressionnant capot lorsqu'on est derrière le volant. Les aides électroniques préviennent tout excès d'enthousiasme mais laissent tout de même la possibilité d'une petite dérive pour passer les virages en profitant de la motricité du train arrière.

Photo Porsche Panamera S Hybride modèle 2012
Photo Porsche Panamera S Hybride modèle 2012

Le reste du temps, la Panamera est avant tout une formidable GT qui trouvera à s'exprimer et à choyer ses occupants lors d'un grand voyage. Son gabarit la prédispose à de belles routes loin des grands axes pour redécouvrir le réseau secondaire. Il suffit d'éviter les toutes petites routes, celles qui n'ont pas de pointillé au milieu, pour profiter de tout l'agrément qu'offre cette Panamera S hybride. Ce n'est pas une question de confort qui reste bon même sur les mauvais revêtements, mais de gabarit pas toujours évident à cerner surtout lorsqu'il s'agit de croiser quelqu'un sans compter que celui-ci est aussi visiblement perturbé par la largeur de l'auto... Un coup à prendre. Quoi qu'il en soit, l'excellent confort pour les quatre occupants et la vivacité de cette motorisation font défiler les paysages avec le sourire, au volant d'un coupé 4 portes 4 places moins égoïste qu'une pure sportive comme peut l'être la 911, et bien plus élégant qu'un Cayenne même si ce dernier s'est affiné. L'équipement de notre hybride est identique à celui des autres Panamera, seul le système d'affichage propre aux hybrides de la marque (Panamera et Cayenne pour l'instant), le différencie.

Bilan

La nouvelle Porsche Panamera S Hybride est avant tout un bon compromis entre la raison et la passion. Plus dynamique que le V6 (300ch, 400Nm), moins gourmande que le V8 (400ch, 500Nm), cette association d'un V6 de 333 chevaux et d'un moteur électrique de 47 chevaux permet de profiter des joies de 380 chevaux (580Nm) sans les peines d'un malus annuel grâce à seulement 159g/km de CO2 sans oublier que le malus à l'achat ne change pas en 2012 dans cette tranche. Certes, si les performances s'en approchent, on n'a ni les performances brutales du V8 ni sa sonorité profonde, mais la Panamera S hybride délivre tous ses bienfaits de grande routière avec un certain silence en plus. Car non seulement le V6 est plus discret, mais en plus on profite de la fée électricité pour se passer assez souvent du moteur thermique en ville (en ayant le pied léger), et même sur autoroute avec le mode croisière. En dehors de ces moments particuliers, son dynamisme est toujours très agréable, avec un ressenti au volant très proche de celui de la Panamera V6 mais avec bien plus de couple pour des moments plus sportifs. Si l'objet vous plait avant sa motorisation mais qu'un petit surplus de fun n'est pas étranger à votre plaisir au volant, cette motorisation hybride est sans doute pour vous.

Photo Porsche Panamera S Hybride modèle 2012
Photo Porsche Panamera S Hybride modèle 2012

Photo Porsche Panamera S Hybride modèle 2012
Photo Porsche Panamera S Hybride modèle 2012

Photo Porsche Panamera S Hybride modèle 2012
Photo Porsche Panamera S Hybride modèle 2012

On aime bien

  • Le couple moteur combiné
  • La certaine sobriété
  • Les suspensions actives de série

On aime moins

  • La largeur sur les petites routes
  • L'amplitude des consos
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique Porsche Panamera S Hybride modèle 2012

Tarif (novembre 2011)107 794 €
Puissance380ch à tr/min (333 + 47)
Couple580Nm à tr/min (440 et 300)
Frein avant360x36 étriers 6 pistons
Frein arrière330x28 étriers 4 pistons
Emissions CO2159g/km
Poids (constructeur)1980kg à vide
Réservoir/Conso80L / 12,5L aux 100km
Volume du coffre335 - 1153L
Diamètre de braquagenc
80 à 120km/h3,9s
0 à 100km/h6s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Porsche Panamera S Hybride modèle 2012

Fond d'écran

fond d'écran Porsche Panamera S Hybride modèle 2012
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600