Essai Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012

Réalisé par Jean-Michel Lainé

La triplette des citadines du groupe VW est maintenant complète avec l'arrivée de cette Skoda Citigo en 3 ou 5 portes comme ses soeurs, et animée par le moteur trois cylindres essence de 1 litre disponible en deux puissances, une de 60 et l'autre de 75 chevaux dont on prend le volant dans les rues de Copenhague. Comme la Seat Mii 75 et la Volkswagen Up 60, la sonorité caractéristique de ce moteur accompagne les passagers lorsqu'on s'élance et lors des franches accélérations, avec presque une petite musique sportive ... La boîte de vitesses automatique, une boîte robotisée ASG et non la fameuse DSG trop coûteuse pour cette catégorie d'auto, arrivera par la suite. Actuellement, seule une boîte manuelle à 5 rapports est proposée. A l'image de la Mii et de la Up, la Citigo met en avant la sécurité avec la présence de l'ESP de série et de 4 airbags, deux frontaux et deux latéraux. Le freinage d'urgence automatique qui peut vous éviter quelques accrochages en ville ou dans les embouteillages est dans le catalogue des options. L'autre point à souligner est l'habitabilité de cette voiture d'un peu plus de 3,5 mètres grâce à un empattement (très proche de la Fabia) important dans la catégorie, qui justifie pleinement le choix de cette carrosserie 5 portes pour gagner en accessibilité.

Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012
Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012

Malgré ses petites dimensions, en 3 ou en 5 portes, deux adultes de 1,80 m trouvent facilement leur place à l'arrière. La place disponible aux genoux est suffisante notamment avec le dossier des sièges avant « creusé » et le dessin de l'assise à l'arrière. De plus, la hauteur sous le pavillon laisse suffisamment de place même si en plus de grandes jambes, votre buste l'est aussi.

skoda citigo 3 portes
Skoda Citigo 3 portes
La Citigo est disponible en 3 ou 5 portes (celle de notre essai). La 3 portes est strictement identique en termes d'équipement, d'habitabilité et de confort. La différence se fait sur l'accessibilité. L'absence de portes à l'arrière oblige à se faufiler derrière les sièges avant. Ceux-ci ne reviennent pas en place une fois qu'on est installé à l'arrière, obligeant le conducteur à régler son assise à chaque fois. Les 3 portes sont donc à réserver si vous roulez toujours seul ou à deux dans votre autos, si vous avez des enfants, la carrosserie 5 portes s'impose pour garder son calme à l'usage.
Le coffre n'est pas ridicule dans la catégorie en étant assez profond (de 251 à 951 litres). Si besoin, on peut rabattre les dossiers (60/40) pour un chargement plus important. Si pour la version trois portes, le principal souci est d'accéder aux places arrière sans trop de contorsions, ce n'est pas le cas avec cette carrosserie à cinq portes. On évitera aussi de devoir régler le siège avant à chaque fois que quelqu'un se glisse derrière, puisque sur la 3 portes le siège avant ne revient pas à sa place lorsqu'on le manoeuvre. Ici on profite des portières arrière qui ne sont pas très larges notamment si vous prévoyez d'utiliser un siège bébé, mais pour qu'un adulte s'installe sans se contorsionner, c'est nettement plus simple. Un bémol ergonomique avec les commandes de lève-vitres électriques à l'avant qui sont dans les accoudoirs. Elles nécessitent d'avoir le bras long pour ouvrir la vitre du passager pour par exemple demander votre chemin. Il n'est pas possible d'ouvrir la vitre opposée sans atteindre la commande du bout des doigts. Cette Skoda Citigo n'a pas non plus de buse d'aération dans la console centrale, mais elle se distingue de la Mii et de la Up par 3 équipements spécifiques : une petite pince à droite de la radio pour coincer un ticket de péage ou de parking, un accroche-sac sur le couvercle de la boîte à gants pour suspendre votre sac-à-main et éviter ainsi qu'il ne tombe du siège passager au premier freinage un peu fort, et enfin deux petits filets sur les côtés des sièges pour glisser une petite bouteille d'eau ou de petites affaires qu'on veut avoir pas trop loin mais pas à portée de main pour autant. Ces deux filets servent aussi de vide-poches aux passagers arrière, pour y glisser un téléphone mobile par exemple.

Le moteur en aluminium 3 cylindres de 1 litre essence avec ses 12 soupapes est équipé du système d'arrêt et redémarrage automatique sur la BlueMotion uniquement, donc pas sur celle que nous essayons. Entre le 60 et le 75 chevaux, tous deux avec la boîte manuelle à 5 rapports, le choix peut être difficile puisque l'un et l'autre sont assez proches. Pour un usage quotidien en ville principalement, le bloc de 60 chevaux suffira amplement avec un agrément à peine moindre que notre moteur de 75 chevaux alors que les consommations officielles sont très proches. Le plus étonnant est la consistance de l'embrayage qui demande un petit temps d'adaptation pour un démarrage en côte par exemple. Une conduite douce est tout-à-fait possible même si on ne doit pas hésiter à solliciter le moteur pour s'insérer dans le flux d'un grand axe routier. Dans ce cas, la sonorité est nettement présente dans l'habitacle, on aime ou pas mais cela participe sans aucun doute à l'ambiance à bord. Le maniement de notre Citigo est aisé avec la direction assistée, le rayon de braquage de 9,8 mètres est correct en ville, seules les suspensions s'avèrent un peu fermes dans des compressions ou des passages de bosses.

Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012
Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012

La Citigo débute au prix réduit (face à ses soeurs) de 9140 euros avec le moteur de 60 chevaux. A ce prix, tout l'équipement n'y est pas notamment la navigation et le freinage automatique de sécurité. Pour la navigation, c'est le système « Move & Fun » développé par Navigon qui se charge de la fonction GPS mais aussi du kit main libre Bluetooth, des commandes audio ainsi que de l'ordinateur de bord. Amovible, la navigation peut être utilisée à pieds, mais il faudra surtout ne pas oubleir de l'enlever pour ne pas tenter les voleurs ... Le système de freinage automatique « City Safe Drive » est également en option. Il se charge du freinage jusqu'à l'arrêt complet de façon automatique si vous ne réagissez pas mais uniquement sous les 20 km/h. Très efficace, il ne remplace pas votre attention mais peut éviter une petite collision dans les embouteillages par une faute d'inattention justement.

Bilan

Avec ses deux soeurs que sont la Seat Mii et la Volkswagen Up, la Skoda Citigo est une citadine qui met l'accent sur la sécurité avec l'ESP et 4 airbags de série, et sur le confort avec un espace à bord agréable. Toutes partagent un moteur 3 cylindres de 1 litre disponible en 60 ou 75 chevaux et couplé à une boîte de vitesse manuelle à 5 rapports. La conduite est agréable en ville, en dehors de la consistance de l'embrayage qui réclame une petite adaptation lors de la prise en main. La sonorité si particulière du 3 cylindres plait ou pas, mais elle participe à l'ambiance « fun » à bord. Les suspensions sont un peu fermes pour viser un confort excellent, mais l'ensemble est convenable pour un usage quotidien. Avec ses options d'info-divertissement et de freinage automatique, il est possible d'avoir un bon niveau d'équipement, comme sur ses soeurs. Ce que ne proposent pas celles-ci, c'est la petite pince sur la console centrale pour un ticket, l'accroche-sac sur le couvercle du vide-poche et les petits filets sur les côtés des sièges avant qui sont spécifiques à la Skoda. Si pour l'extérieur, on a le choix entre 8 coloris plus ou moins colorés dont le jaune tournesol et le vert Spring en exclusivité pour cette Citigo, l'intérieur est un peu plus triste avec uniquement des nuances de noirs, gris et beiges pour la sellerie. Disponible à partir de 9140 euros en 60 chevaux et 3 portes, il faut ajouter 530 euros pour avoir deux portes supplémentaires, ce qui place la Skoda 5 portes très proche de la VW en 3 portes en terme de tarif à équipement équivalent.

Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012
Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012

Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012
Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012

Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012
Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012

Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012
Photo Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012

On aime bien

  • L'habitabilité record
  • Le tarif des 5 portes
  • Le volume du coffre

On aime moins

  • Les suspensions fermes
  • Des détails d'ergonomie
  • Les changements de vitesses
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012

Tarif (juin 2012)9660 € (10190 € en 5 portes)
Puissance75ch à 6200tr/min
Couple95Nm de 3000 à 4300tr/min
Emissions CO2108g/km
Poids (constructeur)929kg à vide avec conducteur
Réservoir/Conso35L / 4,7L aux 100km (constructeur)
Volume du coffre251 - 951L
Diamètre de braquage9,8m
0 à 100km/h13,2s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012

Fond d'écran

fond d'écran Skoda Citigo 1.0 75 modèle 2012
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600