Essai Subaru Outback 2.0D modèle 2010

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Le Subaru Outback est un véhicule ultra logeable, à l'avant, à l'arrière et dans le coffre : il y a de la place partout pour voyager agréablement et pour faciliter les loisirs de toute la famille. Equipé du Boxer diesel et bien entendu toujours fidèle à la célèbre transmission intégrale permanente et symétrique de Subaru, le nouvel Outback accentue encore davantage ses côtés pratiques et le confort de conduite pour rouler longtemps sans fatigue. Air du temps oblige, il est aussi équipé d'un ensemble d'aides pour rouler de façon plus économique avec cette boîte manuelles à 6 rapports. A gauche du compte-tours, une aiguille indique si vous êtes en train de consommer excessivement ou si au contraire, vous roulez à l'économie. Bien plus visible qu'un indicateur de consommation instantanée numérique, il faut reconnaître que ce dispositif incite à rouler en douceur. Au centre du tableau de bord, une flèche s'illumine pour conseiller de passer le rapport du dessus lorsqu'il en est temps, et pour savoir où on en est, il y a un indicateur de rapport engagé. A l'usage cet indicateur n'est pas d'une grande utilité contrairement à l'aiguille de consommation instantanée et à l'indicateur de changement de rapport qui aident au fil des kilomètres, à rouler plus économiquement en y prêtant un peu attention.

Photo Subaru Outback 2.0D modèle 2010
Photo Subaru Outback 2.0D modèle 2010

De toutes les façons, la motorisation de cet Outback nous dicte une conduite souple même si elle peut être relativement énergique, on reste sur du velours. Le Boxer diesel de 2 litres de l'Outback offre une large plage d'utilisation et permet de se laisser transporter avec très grande souplesse. La boîte à 6 rapports un peu ferme et longue, va dans ce sens également puisqu'on reste finalement très souvent sur le sixième rapport en profitant du couple de 350Nm disponible de 1800 à 2400tr/min pour nous propulser. Etonnamment, le moteur se fait un peu entendre au ralenti alors qu'une fois en route, il se montre plutôt discret. Une discrétion qui participe au sentiment de survoler la route et tous ses obstacles. L'Outback invite à voyager sereinement et permet ainsi de faire tomber la consommation un peu en dessous de 7.5L aux 100km. Une certaine sobriété pour un véhicule à transmission intégrale qui approche les 5 mètres de long (4.77m) et pèse près de l.5 tonne.

Le sentiment de confort et d'espace est très présent à bord. Quelle que soit la place qu'on choisit, l'espace de vie à bord est important pour les jambes, les coudes et les épaules sans oublier la hauteur sous plafond largement suffisante. On profite du confort de la sellerie, des suspensions qui gomment toutes les imperfections de la route et de l'excellente répartition des masses de cette architecture Subaru (le roulis est limité même si l'Outback est un peu haut) pour voyager avec un bon niveau de confort. Même avec toute la famille à bord, il reste de la place dans le coffre pour emporter les affaires de chacun. Les suspensions ont été redessinées pour gagner de la place dans le coffre. Si besoin pour les loisirs, il est possible d'abaisser les dossiers (60/40) d'une simple action sur la petite manette pour profiter d'un plancher (presque) plat. L'espace de chargement est intéressant avec son seuil plat et un dessin arrière assez «carré» : les volumes offerts par l'Outback sont parfaitement utilisables.

Photo Subaru Outback 2.0D modèle 2010
Photo Subaru Outback 2.0D modèle 2010

Si on souhaite privilégier le confort à l'arrière, les passagers peuvent incliner le dossier pour se détendre. Avec l'espace offert pour les jambes, c'est très agréable ! Pour participer au confort, l'Outback dispose de nombreux petits rangements et d'un large accoudoir à l'avant mais aussi à l'arrière avec des porte-gobelets intégrés. On trouve des rangements de bonnes tailles dans les portes avant et arrière avec des porte-bouteille intégrés et même des aumônières dans le dossier des sièges avant. Tout est fait pour se sentir serein à bord et ça marche ! La sécurité n'est pas oubliée dans ce nouvel Outback. On a bien entendu la transmission intégrale permanente qui représente toujours un atout sur des conditions d'adhérences précaires et un centre de gravité bas dans la catégorie en raison de ce fameux moteur Boxer. On trouve le répartiteur de freinage, l'aide au freinage d'urgence, l'aide au démarrage en côte et le frein de parking électronique pour des manoeuvres plus sûres. A noter enfin que le nouveau Subaru Outback est équipé de série d'airbags frontaux, latéraux et rideaux.

Bilan

Le nouvel Outback contient tout l'ADN de Subaru dont cette fameuse transmission intégrale permanente totalement symétrique pour une parfaite répartition des masses. Gage d'une tenue de route efficace, cette architecture accueille le Boxer Diesel que nous avions essayé l'année dernière sur l'Impreza diesel. Avec son couple important de 350Nm dès 1800tr/min, ce moteur marquait l'arrivée de Subaru dans l'univers du diesel. Il emmène cet Outback avec une très grande souplesse. La discrétion de cette motorisation une fois en route et les suspensions qui effacent toutes les imperfections de la route, donnent un grand sentiment de sérénité à bord. Mais ce qui impressionne le plus une fois bien installé dans les larges sièges de cette Subaru, c'est certainement l'association de l'espace et du confort à bord. A l'avant comme à l'arrière, il y a de la place pour les jambes, les coudes et les épaules. L'auto parait vaste et elle l'est. On peut même incliner les sièges arrière tout en conservant un grand volume de coffre. Si esthétiquement, le dessin de l'arrière ne fait pas l'unanimité, il est en revanche parfaitement adapté pour accueillir un chargement volumineux. Subaru a d'ailleurs travaillé sur les nouvelles suspensions de son Outback dans ce sens, pour gagner de la place. Excellent véhicule pour tous les loisirs de la famille, l'Outback est aussi une des Subaru les plus agréables pour voyager avec son conjoint, ses enfants et les bagages de chacun. Les indicateurs au tableau de bord (cadran dédié à la consommation instantanée, rapport engagé et changement de rapport) permettront aussi d'adopter une conduite en souplesse qui convient parfaitement à cet Outback tout en assurant une consommation raisonnable. Une façon de joindre l'utile à une consommation raisonnée.

Photo Subaru Outback 2.0D modèle 2010
Photo Subaru Outback 2.0D modèle 2010

Photo Subaru Outback 2.0D modèle 2010
Photo Subaru Outback 2.0D modèle 2010

Photo Subaru Outback 2.0D modèle 2010
Photo Subaru Outback 2.0D modèle 2010

On aime bien

  • L'espace à bord
  • L'ambiance sereine
  • Le volume du coffre

On aime moins

  • Aides à la conduite éco
  • Maniement de la boîte 6
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Subaru Outback 2.0D modèle 2010

Tarif (juin 2010)39900€ (finition Club)
Garantie3 ans ou 100.000km
Puissance150ch à 3600tr/min
Couple350Nm de 1800 à 2400tr/min
Frein avantDisques ventilés
Frein arrièreDisques
Emissions CO2167g/km (mixte)
Poids (constructeur)1571kg à vide
Réservoir/Conso65L / 7,5L aux 100km
Diamètre de braquage5,5m
0 à 100km/h9,7s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Subaru Outback 2.0D modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran Subaru Outback 2.0D modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600