Essai Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

La Volkswagen Passat, bien que discrète est une berline qui ne manque pas d'atouts. Depuis sa ligne classique et élégante jusqu'à ses qualités routières sécurisantes en passant par des motorisations TDI sobres ou encore sa fameuse boite DSG, chacun trouve dans la nouvelle Passat des qualités indéniables à défendre surtout depuis l'arrivée de la Peugeot 508 début 2011 qui s'affiche en concurrence directe. Extérieurement, la ligne de la nouvelle Passat est des plus classiques, même si elle opte pour des petits changements au fil des restylages. Elle garde la même discrétion qui fait qu'on la trouve élégante mais toujours discrète, sans «m'as tu vue» malgré l'adoption de feux à LED à l'arrière et de feux diurnes à l'avant à la signature caractéristique des VW. A bord, la première impression est conservée avec un équipement riche et une finition haut de gamme (Carat) sans exubérance ni faute de goût. Cette finition Carat est d'ailleurs la seule proposée avec le moteur diesel 2 litres TDI de 170 chevaux avec sa boîte de vitesses automatique à double embrayage et 6 rapports. Ce bloc est équipé diesel de la fonction Star&Stop pour faire baisser la consommation et le taux d'émission de CO2.

Photo Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011
Photo Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011

On enfonce et appuie sur la clé pour la mise en route, sélectionne le mode sur la boîte DSG et s'élance en toute discrétion. Les 170 chevaux et 350Nm de ce bloc permettent de suivre le trafic en douceur sans bruit, sans peine et surtout sans à-coup. La DSG enchaîne ses 6 rapports avec une totale discrétion. Il est réellement impossible de déceler un changement de rapport sans regarder le rapport engagé au tableau de bord ou sans tendre l'oreille pour entendre les variations du régime moteur. Il n'y a qu'à la décélération où le ralentissement se fait davantage sentir lorsque la Passat passe le rapport inférieur. A l'accélération, on ne sent rien quel que soit la rapidité de l'enfoncement de la pédale. 3 modes sont proposés sur la DSG6 : le Normal (D), le Sport (S) et le Manuel (M). Le mode Sport ne semble pas vraiment utile d'abord parce cette Volkswagen est suffisamment dynamique pour le quotidien et même pour une conduite un peu engagée en D, ensuite parce que ce n'est de toutes les façons pas vraiment l'utilisation qu'on a envie de faire de cette berline à vocation familiale qui offre d'excellentes prestations routières. Le mode manuel séquentiel est par contre plus pertinent dans le relief pour éviter de trop solliciter les freins ou tout simplement de pouvoir monter et descendre à une allure régulière. Force est de constater qu'au final on reste la plupart du temps en mode Normal (D) qui donne toutes satisfactions et assure une consommation étonnamment basse vu le gabarit de cette Passat. Sur un roulage mixte on atteint facilement 6L/100km sans faire véritablement attention à sa conduite, plus facilement 6.5 litres, une consommation qui reste basse malgré tout. Sur les autoroutes aux vitesses légales la consommation est réduite et on peut compter sur le Start&Stop pour la faire baisser un peu en ville. Dommage que le redémarrage ne vienne contrarier notre quiétude par un léger manque de discrétion. Pour le reste, le couple TDI / DSG est une vraie réussite.

Un des points forts de la Volkswagen Passat est certainement l'espace à bord. A l'avant bien entendu, mais surtout à l'arrière puisque deux adultes trouvent un accueil particulièrement spacieux même pour de grandes jambes. La performance est que cet espace intérieur ne vient aucunement empiéter sur le volume du coffre qui est simplement impressionnant. Sur le véhicule essayé avec des pneus qui «roulent à plat», on récupère même l'espace conséquent réservé à la roue de secours sous le plancher du coffre. L'espace à bord, le maintien de la sellerie et les qualités routières de la Passat qui associent précision de conduite et confort des suspensions, font qu'on se sent parfaitement bien à bord même pour attaquer un très long trajet. Cette berline sait aussi bien être familiale par son accueil et ses volumes intérieurs, que routière par son excellente tenue de route et ses qualités dynamiques. L'équipement à bord est du même acabit et très complet. L'ensemble navigation / audio s'utilise assez simplement avec les boutons et l'écran tactile, et de très nombreuses informations peuvent être rappelées dans l'écran central du tableau de bord via les commandes au volant pour éviter de trop quitter la route les yeux. Parmi les options intéressantes, on a l'alerte de franchissement de ligne continue ou pointillée qui alerte et corrige même un peu la trajectoire pour nous remettre dans le droit chemin. S'il faut penser à la désactiver sur le réseau secondaire, c'est appréciable sur les grands axes.

Photo Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011
Photo Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011

Bilan

La nouvelle Volkswagen Passat est toujours aussi sobre, statutaire diraient certains pas assez affirmée répondraient d'autres. Quoi qu'il en soit en dehors de sa ligne, tout le monde s'accorde à reconnaître l'extraordinaire homogénéité de cette berline qui sait aussi bien être une familiale confortable et spacieuse qu'une routière sécurisante et performante. L'alliance du 4 cylindres diesel 2.0 TDI de 170 chevaux avec cette boite de vitesses DSG 6 est particulièrement heureuse parce qu'on a à la fois des performances suffisantes et une consommation contenue, au regard du gabarit et de la catégorie de l'auto bien entendu. Le seul bémol est à mettre au crédit du système Start & Stop qui manque de discrétion à la remise en route même s'il ne pénalise aucunement le démarrage à un feu par exemple. Pour le reste, la Passat en finition Carat (la seule disponible avec cette motorisation 170ch) offre un très bon niveau de confort et un équipement pléthorique de qualité pour l'agrément comme pour la sécurité notamment avec l'alerte de franchissement de ligne dont ce véhicule était équipé. Les principales qualités qu'on retiendra de cette nouvelle Passat hormis l'excellente boîte DSG présente sur d'autre VW, seront certainement l'agrément de conduite de premier ordre ainsi que l'espace à bord que ce soit à l'avant, à l'arrière ou encore dans le coffre avec une volume et une accessibilité fortement appréciables.

Photo Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011
Photo Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011

Photo Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011
Photo Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011

essai Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011
Essai Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011

On aime bien

  • L'agrément de conduite
  • L'espace et les volumes
  • La consommation réduite

On aime moins

  • Le Start du Start&Stop
  • Le mode Sport peu utile
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011

Tarif (juin 2011)36 820 €
Puissance170ch à 4200tr/min
Couple350Nm de 1750 à 2500tr/min
Emissions CO2139g/km
Poids (constructeur)1591kg à vide
Réservoir/Conso70 / 6 - 6,5L aux 100km
Poids tractable (freiné)1800kg
Volume du coffre (L)565L
Diamètre de braquage11,4m
0 à 100km/h8,8s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran Volkswagen Passat 2.0 TDI 170 modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600