Essai Lumeneo Neoma modèle 2012

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Après le lancement de sa Smera encore au stade de prototype, un véhicule 2 places l'une derrière l'autre un peu à la façon d'un Renault Twizy, Lumeneo lance Neoma. Neoma est une petite auto 4 places plus traditionnelle mais de seulement 2.70 m de long. Le principe de mettre les jambes du passager arrière de part et d'autre du siège de devant, comme sur la Smera, permet de faire entrer 4 personnes dans l'auto ou d'utiliser la partie centrale pour mettre un grand sac à main par exemple. Les batteries lithium-polymère sont placées sous le siège avant. L'autonomie annoncée est de 140 km pour une charge de 4 à 5 heures sur une prise de courant domestique. Avec la disposition des sièges, des batteries et des roues aux 4 coins de l'auto, Lumeneo promet une voiture idéale pour le quotidien urbain.

Vidéo de notre essai Lumeneo Neoma modèle 2012

Les 850 kg de l'auto sont principalement dus aux batteries et à la motorisation électrique, la carrosserie étant entièrement en plastic. Malgré tout, le bruit des portières et du coffre ne fait pas trop « plastic » à la fermeture grâce à la présence d'importants joints. On trouve à l'intérieur un chauffage, des essuie-glaces intermittents, deux lève-vitres électriques et un combiné audio/services signé Parrot très complet mais desservi par la médiocre qualité des haut-parleurs proéminents. Bref, pour une petite auto électrique de la taille d'une voiture sans permis, l'équipement ne semble pas avoir été négligé. Au volant l'assise (au-dessus des batteries) est surélevée réduisant assez nettement la visibilité vers le haut si on ne se penche pas en avant. Elle est aussi étroite pour que le passager arrière puisse mettre ses jambes de chaque côté, du coup on n'est pas maintenu dans les virages serrés. Toujours pour les jambes du passager arrière, le frein à main est avancé et surtout très bas donc pas simple à attraper une fois qu'on a bouclé sa ceinture. Il faut ajouter à cette étonnante ergonomie, l'impossibilité de mettre son pied gauche ailleurs que contre le siège en raison du passage de roue, la direction sans assistance et un volant qui masque les boutons de sélection avant / arrière / neutre.

Photo Lumeneo Neoma modèle 2012
Photo Lumeneo Neoma modèle 2012

A la conduite, les suspensions remontent toutes les imperfections de la route malgré l'importante masse à vide qui pourrait asseoir l'auto. Les 4 freins à disques offrent peu de progressivité obligeant à franchement appuyer sur la pédale allant d'un coup jusqu'au blocage malgré l'important transfert de masse sur l'avant. Il n'y a en effet ni ABS ni ESP sur cette voiture. Plus surprenant, le volant ne retrouve pas le point zéro seul après un virage, il faut le ramener pour arrêter de tourner. La motorisation propose 4 modes qu'on sélectionne depuis un bouton à gauche du tableau de bord : Neige, Eco, Normal et Sport. Ceci joue sur l'accélération et la décélération lorsqu'on lâche la pédale. Seul le mode Sport permet de s'insérer correctement dans le trafic parisien. Le mode Normal manque de franchise au démarrage alors que l'Eco est largement insuffisant en étant seulement deux adultes à bord. En effet, les 850 kg à vide de la Lumeneo ne sont animés que par un moteur de 46 chevaux. Sur la chaussée glissante de l'automne, la voiture sous-vire ou survire selon l'entrée en courbe ou les variations d'allures dans celle-ci. Capable de passer les 100 km/h, on se cantonne toutefois à une utilisation en centre ville, lieu où elle est à sa place. On ne peut d'ailleurs qu'admirer l'excellent rayon de braquage qu'offre cette Neoma, dommage que la direction soit aussi résistive.

Bilan

La Lumeneo Neoma apporte dans les dimensions d'une voiture sans permis, 4 places et un coffre allant de 100 à 400 litres avec les sièges arrière rabattus. L'équipement est suffisant pour le quotidien avec le chauffage, les lève-vitres électriques et le combiné audio complet mais avec des HP de mauvaise qualité. La position de conduite est surprenante mais la conduite aussi avec une direction non assistée, un freinage non linéaire et un moteur électrique de seulement 46 chevaux pour une voiture de presque 1 tonne avec deux adultes à bord ! Du coup, seul le mode Sport permet de s'insérer correctement dans le trafic parisien au détriment de l'autonomie surement plus proche des 80 km que des 140 annoncés. Cela suffit tout de même pour faire son train-train quotidien au centre d'une grande ville. La Neoma est garantie 2 ans pièces et main d'oeuvre, sa batterie 5 ans ou 50000 km. Comptez 4 à 5 heures de recharge sur une prise standard. Le tarif à l'achat est de 26100 euros batteries incluses mais vous pouvez aussi opter pour une location des batteries à 145 euros par mois avec l'achat simple de l'auto à 15900 euros.

Photo Lumeneo Neoma modèle 2012
Photo Lumeneo Neoma modèle 2012

Photo Lumeneo Neoma modèle 2012
Photo Lumeneo Neoma modèle 2012

essai Lumeneo Neoma modèle 2012
Essai Lumeneo Neoma modèle 2012

On aime bien

  • Les 4 places dans 2.70m
  • L'équipement assez complet
  • L'autonomie suffisante en ville

On aime moins

  • La visibilité pour les grands
  • La motorisation avec peu de punch
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Lumeneo Neoma modèle 2012

Tarif (décembre 2012)26100 euros
Puissance26 chevaux
Couplenc
Emissions CO20 g/km
Poids (constructeur)850 kg à vide avec les batteries
Réservoir/Conso140 km d'autonomie théorique
Poids tractable (freiné)sans objet
Volume du coffre100 à 400 L
Frein avantA disques
Frein arrièreA disques
Diamètre de braquagenc
0 à 100 km/hnc
80 à 120 km/hvitesse maximale 110 km/h

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Lumeneo Neoma modèle 2012

Fond d'écran

fond d'écran Lumeneo Neoma modèle 2012
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600