Essai Mercedes CLS 350 modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Après avoir créé le segment des coupés quatre portes en 2004, Mercedes revisite son célèbre CLS en 2011. L'eau a coulé sous les ponts depuis avec la concurrence des marques premium qui s'est engouffrée dans ce petit marché. Ce coupé CLS avec ses lignes fluides et élancées, devient plus musclé avec une calandre plus verticale. L'arrière reste dans les mêmes tendances que l'original en dehors des feux et la ligne de toit du coupé est conservée. Cette sportivité accueille sous son long capot de nouvelles motorisations essence et diesel dont le CLS 350 CDI proposé dès le lancement en concession. Comme souvent dans en France, la motorisation diesel représente le gros des ventes même sur cet élégant coupé. Ces nouvelles motorisations sont moins polluantes et donc plus économes en carburant, tout en affichant des performances à la hausse. Après le diesel 350 CDI essayé précédemment, la motorisation de notre CLS est maintenant essence avec ce 350 qui est toujours un six cylindres mais avec quelques centimètres cubes de plus pour passer de 3 à 3.5 litres. Il n'y a pas que la cylindrée qui augmente puisque la puissance affichée est de 306 chevaux (41ch de plus que le diesel) et le couple de 370Nm (250 de moins que le CDI). Le changement ne vient pas que du bloc puisque cette Mercedes CLS affiche 80kg de moins sur la balance et principalement situés dans le moteur.

Photo Mercedes CLS 350 modèle 2011
Photo Mercedes CLS 350 modèle 2011

Ce V6 est accouplé à une boîte automatique à 7 rapports avec différents modes à choisir. La particularité de cette motorisation essence est le mode Eco qui permet de faire davantage baisser la consommation en ville grâce à sa fonction Start&Stop. Cette fonction se charge de couper le moteur lorsqu'on s'arrête et de le redémarrer de façon transparente lorsqu'on presse l'accélérateur. Son fonctionnement est très discret et n'est pas du tout gênant. A la conduite en comparaison avec le 350 CDI, le 350 change le ressenti avec une répartition des masses peut-être différente, en tout cas, la direction paramétrique semble beaucoup moins résistive lorsqu'on rentre un peu vite en courbe. La voiture se laisse mener plus finement avec des mouvements de volant moins prononcés. Malgré son gabarit, cette version essence du CLS paraît bien plus agile. Là aussi, la vivacité des accélérations fait intervenir l'anti-patinage assez souvent lors des relances. C'est essentiellement sur ce point que ce 6 cylindres se distingue. Le moteur grimpe facilement dans les tours et peut faire varier son régime moteur rapidement pour adopter sans effort un rythme soutenu dans une ambiance toujours feutrée. De la sportivité mais avec classe, toujours ! A l'usage sur un parcours mixte la consommation affichée au tableau de bord était par contre plus élevée avec presque 13L/100km. De son côté, si la sonorité est un peu plus présente lors des accélérations avec ce moteur essence, elle reste tout à fait discrète sur une allure régulière pour préserver un certain bien être à bord.

En dehors des motorisations, les 350 essence et diesel sont identiques. Le Cx a été amélioré (-13%) et on retrouve les trains de roulement et la direction paramétrique inspirés de la Classe E pour un comportement routier et dynamique à la fois. L'équipement pléthorique reprend de nombreuses fonctions des nouvelles Classe E, Classe S et même Classe A ! Les 4 occupants sont dans un confort sans fausse note. Les deux passagers arrière apprécient la place offerte et bien sûr l'accès facile à ce coupé grâce aux 4 portes. Pour le style, notre CLS est équipée de l'ILS à LED à l'avant (voir photos) avec des optiques et feux diurnes différents, et d'un pack Sport AMG. On retrouve à l'intérieur l'élégante montre à aiguilles apparue sur la Classe S et l'éclairage d'ambiance en 3 coloris (polaire, solaire ou neutre). De la Classe A, on trouve l'aide au parking active (APA) qui s'occupe de tourner le volant si on a 65cm de chaque côté de l'auto. De la Classe E, l'héritage est plus conséquent avec le très pratique système de gestion des feux (croisement / route), le système de vision de nuit pour la détection des piétons, le détecteur d'angle mort sur les rétroviseurs et l'avertisseur de franchissement de ligne blanche qui vous remet dans le droit chemin grâce à l'ESP si vous insistez pour changer de file sans le clignotant ni intervenir, et enfin, l'avertisseur de limitation de vitesse qui s'affiche au centre du tableau de bord.

Photo Mercedes CLS 350 modèle 2011
Photo Mercedes CLS 350 modèle 2011

Bilan

Depuis 2004, la Mercedes Benz CLS a prouvé qu'elle n'était pas qu'une «simple» nouvelle auto mais un nouveau segment à elle seule, il suffit pour s'en convaincre de regarder la concurrence qui allait suivre le mouvement. Ce coupé 4 portes est maintenant revu en 2011 et proposé avec des motorisations diesel comme le 350 CDI essayé précédemment, et essence comme notre 350. Ces deux motorisations sont disponibles dès le lancement en attendant l'arrivée prochaine d'un 4 cylindres diesel et d'un 8 cylindres essence. La CLS 350 est animée par une nouvelle génération de 6 cylindres essence, plus économes et plus performants à la fois. Avec cette motorisation de plus de 300 chevaux, et un poids sur la balance réduit de 80kg par rapport au 350 CDI, la nouvelle CLS se montre bien plus vive à la conduite. Le ressenti est différent en courbe et lors des relances même si elle partage les mêmes trains et la même direction paramétrique que les autres CLS. En revanche, ce dynamisme se retrouve sur la consommation. Pour le reste, cette CLS qui captive visiblement les tous les regards sur son passage, apporte dans ses bagages de nombreuses nouveautés technologiques pour l'aide à la conduite et le confort. Cette version 350 de la CLS apporte avec sa motorisation 6 cylindres un petit supplément de sportivité pour les amateurs de conduite et de noble mécanique, le tout enveloppé dans une ambiance feutrée et confortable.

Photo Mercedes CLS 350 modèle 2011
Photo Mercedes CLS 350 modèle 2011

Photo Mercedes CLS 350 modèle 2011
Photo Mercedes CLS 350 modèle 2011

essai Mercedes CLS 350 modèle 2011
Essai Mercedes CLS 350 modèle 2011

On aime bien

  • Dessin toujours contemplé
  • Vivacité du V6 essence
  • Confort et plaisir de conduite

On aime moins

  • Ligne moins élancée
  • Packs en plus pour le style
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique Mercedes CLS 350 modèle 2011

Tarif (mars 2011)68300€ (à partir de)
Puissance306ch à 6500tr/min
Couple370Nm de 3500 à 5250tr/min
Emissions CO2159g/km
Poids (constructeur)1735kg en ordre de marche
Réservoir/Conso80L / 13L aux 100km
Volume du coffre (dm3)520L
Diamètre de braquage11,27m
0 à 100km/h6,1s

Les données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Vous trouverez des informations complémentaires ainsi que le dernier tarif sur le site officiel.

Photos Mercedes CLS 350 modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran Mercedes CLS 350 modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600